Réponses dermatologiques

Chute de cheveux

On distingue plusieurs type de chute de cheveux chez les hommes mais aussi chez les femmes.

Pourquoi les cheveux tombent ?

Les cheveux, au nombre de 100 000 à 150 000 par tête, naissent dans les follicules pileux. Le cycle de vie des cheveux est composé de trois phases :

  • la phase anagène : c’est la phase de croissance. Elle dure 3 à 6 ans. Le cheveu pousse.
  • la phase catagène : c’est la phase de repos. Le cheveu arrête de grandir. Elle dure 3 semaines.
  • La phase télogène : c’est la phase de chute. Le cheveu est éliminé pour être remplacé par un nouveau cheveu en phase anagène. Elle dure 3 mois.

 

Les différents types de chute de cheveux

La chute de cheveux peut être occasionnelle ou chronique.

  • Chute occasionnelle < 6 mois –appelée aussi chute diffuse, ponctuelle

Le stress, les changements climatiques, les bouleversements hormonaux, les régimes alimentaires, la pollution…sont autant d’agressions diverses que peuvent subir les cheveux. Fragilisés et dévitalisés, ils tombent de façon marquante. Bien que ce phénomène soit transitoire, il est préférable de réagir rapidement dès les premiers signes.

  • Chute chronique > 6 mois appelée aussi chute regulière

C’est l’activité des follicules pileux qui détermine la croissance des cheveux. Dans la chute de cheveux chronique, chaque cycle est plus court que le précédent. Après environ 25 cycles, le follicule pileux est épuisé, se resorbe puis disparaît, parfois avec plusieurs années d’avance.
Cette chute étant essentiellement d’origine génétique, il est important d’adapter le traitement pour freiner le phénomène et fortifier les cheveux. Certaines maladies peuvent aussi être à l’origine d’une chute de cheveux chronique.

Quelle est la différence entre un effluvium et une alopécie ?

Un effluvium est une perte de cheveux excessive.
Une alopécie est un manque de cheveux sur la tête.

L'accompagnement Ducray

A chaque type de chute de cheveux, nous avons un programme de soins adapté
Consultez votre dermatologue

Toute pathologie nécessite pour son diagnostic et sa prise en charge l'aide d'un professionnel de santé

Nos experts répondent

à vos questions les plus fréquentes
Se brosser les cheveux va t il aggraver le problème ?
Se brosser les cheveux ne peut pas aggraver un problème de chute. En effet, les cheveux retrouvés sur la brosse seraient tombés de toute façon. La phase de chute du cheveu (phase télogène) dure environ 3 mois. Cela signifie que le cheveu une fois détaché de sa racine va mettre trois mois à tomber. Si on brosse ses cheveux sans gestes brusques on ne risque donc pas d’en perdre plus.
En quoi les compléments alimentaires peuvent ils aider ?
Les compléments alimentaires apportent des nutriments essentiels à la vitalité du cheveu, tels que les vitamines et minéraux nécessaires à sa croissance. La vitamine B6, par exemple, va contribuer au bon déroulement de la synthèse de la cystéine, acide aminé soufré, composant essentiel de la kératine. D’autres permettent d’atténuer les phénomènes de fatigue ou ont un effet antioxydants, comme la vitamine E. Ainsi les compléments alimentaires vont aider à maintenir votre chevelure en bonne santé.
J’ai 25 ans et je perds mes cheveux. C’est normal ?
Nous perdons tous nos cheveux au quotidien. Les cheveux ont leur propre cycle de vie. On estime à 10-15% le nombre de cheveux d’une chevelure en phase de chute (phase télogène). Il est donc normal de perdre des cheveux tous les jours dans une certaine mesure (environ 50 par jour). Des chutes plus marquées peuvent survenir sans qu’elles soient pour autant liées à une pathologie. Elles peuvent être dues aux changements de saisons, un accouchement, de la fatigue... Néanmoins si vous avez des doutes, consultez un dermatologue, il vous donnera, si nécessaire, un traitement adapté à votre situation.