Chute de cheveux liée aux médicaments

Certains traitements médicaux peuvent entraîner la chute de cheveux comme effet secondaire. On parle alors d’alopécie médicamenteuse. Un phénomène de plus en plus fréquent.

Alopécie médicamenteuse : qu’est-ce c’est ?

Certains médicaments peuvent malheureusement avoir des effets désastreux sur l’état de santé et la beauté des cheveux. On pense immédiatement aux traitements lourds anticancéreux comme la chimiothérapie, connue pour entraîner la perte des différentes structures pilaires comme les cheveux et les poils. Pourtant, elle est loin d’être la seule concernée. La prise de certains médicaments plus courants peut aussi être une cause de l’alopécie.
 
Les spécialistes distinguent trois grandes familles de chute de cheveux médicamenteuses :
  • Une perte de cheveux diffuse survenant 2 à 4 mois après le début du traitement et totalement réversible dès l’arrêt de ce dernier.
  • L’effluvium anagène entraîne une chute brutale avec alopécie diffuse pouvant toucher 80% des cheveux. Il est essentiellement observé suite à l’administration de traitements anticancéreux (chimiothérapies ou exposition à la radiothérapie de la tête et du cou).
  • Une perte de cheveux due à la prise de traitements androgénisants pouvant aggraver les cas de calvitie et dont la chute est irréversible.

Alopécie médicamenteuse : quels sont les médicaments et traitements concernés ?

Les contraceptifs hormonaux peuvent aussi participer à la chute de cheveux. Plusieurs cas ont d’ailleurs démontré que l’arrêt de la pilule et la chute de cheveux sont corrélés. L’interruption de certaines contraceptions ayant un effet positif sur la qualité des cheveux, d’autres, peuvent provoquer une chute de cheveux diffuse. La chute n’intervient pas de façon localisée sur certaines zones du crâne, mais répandue sur toute la chevelure. D’autres traitements peuvent également être source d’alopécie médicamenteuse. Les grandes familles de médicaments à surveiller sont les suivantes : les anticoagulants, les antidépresseurs, les anticonvulsivants, les antihypertenseurs, certains anti-inflammatoires, les traitements thyroïdiens, les bêtabloquants, certains traitements anti-cholestérol, les médicaments contenant du lithium et les rétinoïdes.
 
Demandez toujours à votre médecin quels sont les effets secondaires connus du médicament que vous vous apprêtez à prendre.

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-chute de cheveux occasionnelle Homme (moins de 6 mois)

Lotion antichute sans rinçage à l'efficacité prouvée pour freiner la chute de cheveux et stimuler la repousse.
Action sur la chute de cheveux occasionnelle (moins de 6 mois) due au stress (dont celui lié au COVID-19), fatigue, régime, post-grossesse, changement de saison, traitements médicamenteux.

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux occasionnelle Homme (moins de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux chronique Homme

Action sur la chute de cheveux chronique (> 6 mois)

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux chronique Homme > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux occasionnelle Femme (moins de 6 mois)

Lotion antichute sans rinçage à l'efficacité prouvée pour freiner la chute de cheveux et stimuler la repousse.
Action sur la chute de cheveux occasionnelle (moins de 6 mois) due au stress (dont celui lié au COVID-19), fatigue, régime, post-grossesse, changement de saison, traitements médicamenteux.

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux occasionnelle Femme (moins de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux chronique Femme (plus de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux chronique

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux chronique Femme (plus de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Pour des cheveux plus épais (phase d'attaque)

Action efficace sur le vieillissement du cheveux et du cuir chevelu. Action sur la perte de densité capillaire

Voir cette routine > Pour des cheveux plus épais (phase d'attaque) > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >