L’alopécie de traction : qu’est-ce que c’est ?

Savez-vous que les coiffures trop serrées peuvent être la cause d’une alopécie ? Derrière ce que l’on qualifie d’alopécie de traction, se cache une chute de cheveux localisée touchant principalement les femmes de peau noire ou métissée, aux cheveux frisés et crépus. Explications.

Alopécie de traction et cheveux crépus : les liaisons dangereuses

Chute de cheveux et stress ne font pas bon ménage. Tressages et coiffages à répétition, non plus ! D’après une étude menée par la revue mensuelle américaine International Journal of Dermatology, 11% des femmes noires seraient touchées par la chute de cheveux, contre 5% des femmes d’origine caucasienne. En cause ? Un phénomène mécanique, appelé « alopécie de traction ». 

Plus fréquemment soumis aux tressages et à la pose d’extensions capillaires, les cheveux frisés et crépus des peaux noires et métissées subissent des tractions qui, lorsqu’elles sont répétées, finissent par impacter directement le follicule pileux. Les coiffures trop lourdes tirent sur le cuir chevelu et éloignent peu à peu la fibre capillaire de sa racine. Résultat : ces coiffures engendrent une alopécie de traction, une chute de cheveux localisée, souvent au niveau des tempes et du front, là où les cheveux sont plus fins et donc plus fragiles.   

Alopécie de traction : une solution existe-t-elle ?

Alopécie de traction et repousse, est-ce possible ? Oui et non, tout dépend des cas. Chez certains, l’alopécie de traction engendre une chute de cheveux irréversible tandis que dans d’autres cas, les follicules pileux fabriqueront des repousses de plus en plus fines. La solution la plus durable mais aussi la plus coûteuse reste la greffe capillaire qui implique la transplantation de cheveux sains sur les zones nécessiteuses.

Porter ses cheveux libres et détachés, au naturel, demeure le traitement naturel idéal pour lutter contre l’alopécie de traction. Si vous avez du mal à ne pas attacher vos cheveux, pensez à ne pas trop serrer votre queue-de-cheval et prévoyez plutôt un chouchou en tissu qu’un élastique trop serré. Évitez les défrisages et les tissages trop fréquents : pas plus de quatre dans l’année.

Et n’hésitez surtout pas à consulter un spécialiste pour trouver le meilleur traitement contre l’alopécie de traction.

Nos routines de soin

 
Ma routine anti-chute de cheveux occasionnelle Femme

Action sur la chute de cheveux occasionnelle (due au stress, fatigue, post-accouchement, changement de saison…)

Voir cette routine > Ma routine anti-chute de cheveux occasionnelle Femme > Voir ma routine >

 
Ma routine anti-chute de cheveux Homme

Action sur la chute de cheveux chronique (> 6 mois)

Voir cette routine > Ma routine anti-chute de cheveux Homme > Voir ma routine >

 
Ma routine anti-chute de cheveux chronique Femme

Action sur la chute de cheveux chronique

Voir cette routine > Ma routine anti-chute de cheveux chronique Femme > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >