Les soins qui changent votre quotidien

Les zones atteintes par le psoriasis

Le psoriasis est une maladie de peau. Or la peau est l’organe non seulement le plus visible mais aussi le plus étendu du corps humain d’où une grande diversité dans la localisation des plaques de psoriasis. Des lésions plus ou moins grandes, plus ou moins exposées au regard des autres, plus ou moins gênantes dans tous les faits et gestes du quotidien. Dans tous les cas, on sait qu’elles sont là, qu’elles font partie de nous pour une voire plusieurs semaines, le temps que le traitement fasse effet. Le psoriasis peut se développer sur tout le corps, avec des zones plus ou moins touchées en fonction des personnes et des poussées.

Le psoriasis en plaques

Le psoriasis des coudes, des genoux, du dos, ou des fesses

Prenons tout d’abord le cas le plus fréquent, à savoir le psoriasis en plaques. Les lésions de ce type de psoriasis prennent place essentiellement au niveau des zones de frottement : le psoriasis des coudes et des genoux est très connu et très courant, le psoriasis du bas du dos et des fesses également, et il y a aussi des formes de psoriasis en plaques qui touchent le torse, les jambes… Les lésions sont souvent symétriques c’est-à-dire qu’on les retrouve aussi bien à droite et à gauche. Le psoriasis en plaques est relativement facile à cacher surtout en hiver quand les manches longues et les pantalons sont de rigueur. En été, porter des shorts ou des jupes, retrousser ses manches, porter un maillot de bain : plus facile à dire qu’à faire ! Le regard des autres est souvent perçu comme interrogateur voire suspicieux.

Le psoriasis du cuir chevelu et des oreilles

Le psoriasis touche le corps et en particulier le haut du corps, à savoir le cuir chevelu et le visage. Le psoriasis du  cuir chevelu est très fréquent et particulièrement difficile à vivre sur le plan physique, psychologique et social, même si la surface atteinte reste finalement assez peu étendue et avantageusement cachée par les cheveux. Sauf que se gratter la tête en public n’est pas très bien vu, donc on essaie de le faire discrètement, en commençant par en-dessous, ou alors on se retient, mais on finit toujours par chercher à se soulager en se grattant énergiquement à pleines mains. Les squames, même très épaisses, traversent le cuir chevelu sans entrainer sa chute ou bloquer sa pousse. L’idée selon laquelle les patients atteints de psoriasis perdent leurs cheveux est une idée reçue. Un psoriasis des oreilles est également possible et se révèle très gênant au quotidien même si la surface atteinte est très petite.
 

D'autres zones atteintes par le psoriasis

Le psoriasis du visage


Le psoriasis du visage peut concerner le haut du visage (front, paupières), le milieu (ailes du nez), le bas (barbe) voire les côtés (joues). Les rougeurs, les démangeaisons, les squames et la sécheresse cutanée entrainent une importante sensation d’inconfort, comme si on portait un masque, un visage abîmé qui ne serait pas le nôtre, une peau fine et fragile soumise à l’environnement et aux facteurs déclencheurs qui s’y trouvent.  En complément du traitement prescrit par le dermatologue, la recherche de solutions pour apaiser et camoufler les lésions est souvent intense.

Le psoriasis des mains, des pieds et des ongles


Le psoriasis peut également toucher les mains, essentiellement au niveau de la paume et/ou les pieds, essentiellement au niveau de la plante. Cette forme est moins courante mais elle est très gênante. En effet, le psoriasis palmo-plantaire se compose souvent de plaques très sèches, très épaisses et avec des fissures douloureuses. Difficile de marcher ou de serrer une main dans ces conditions. Le psoriasis palmo-plantaire n’a rien à voir avec le psoriasis unguéal, qui comme son nom l’indique touche spécifiquement les ongles des doigts et/ou des orteils. C’est un psoriasis fréquent et souvent associé à une forme articulaire de la maladie. Bien entendu, les lésions ne peuvent pas ressembler aux plaques du psoriasis classique. On observe souvent un épaississement, une déformation, un décollement ou encore une coloration de l’ongle, d’où une gêne importante sur les plans esthétique et fonctionnel.

Le psoriasis génital


Le psoriasis n’épargne aucune partie du corps, pas même notre intimité ! Le psoriasis génital est longtemps resté un sujet tabou, y compris dans les cabinets des dermatologues. On en parle de plus en plus aujourd’hui pour encourager les personnes qui en souffrent à en parler avec les professionnels de la santé et avec leur conjoint. Le psoriasis génital touche aussi bien les hommes que les femmes, les plaques sont très rouges et souvent dépourvues de squames du fait de l’humidité locale.

Plusieurs zones atteintes en même temps


Les zones atteintes par le psoriasis sont rarement isolées mais ont plutôt tendance à se combiner entre elles. Le plus souvent, c’est le psoriasis en plaques qui s’associe au psoriasis du cuir chevelu, du visage, des ongles… Mais d’autres associations sont possibles qui ne font pas intervenir le psoriasis en plaques, comme par exemple cuir chevelu + ongles. De plus, le psoriasis n’est pas toujours en cause en cas d’apparition de nouvelles lésions : éviter les conclusions trop hâtives sous prétexte que le psoriasis est déjà présent ailleurs, et consulter un dermatologue au moindre doute.

En résumé, on peut donc avoir du psoriasis sur n’importe quelle partie du corps.

Nos routines de soin

 
Ma routine anti-pellicules P.S.O

Action sur les plaques de pellicules sèches avec rougeurs et démangeaisons

Voir cette routine > Ma routine anti-pellicules P.S.O > Voir ma routine >

 
Ma routine anti-plaques P.S.O. visage et corps

Action sur les rougeurs des états squameux en plaques

Voir cette routine > Ma routine anti-plaques P.S.O. visage et corps > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >