Les soins qui changent votre quotidien

Chute de cheveux et hérédité

Quand il est question de chute de cheveux et notamment de calvitie, la question de l’hérédité n’est jamais bien loin. L’alopécie androgénétique héréditaire pouvant survenir très tôt, appréhendez et surveillez les symptômes pour agir contre cette pathologie de la bonne façon.

Alopécie et hérédité

L’alopécie est une chute de cheveux pouvant être d’origine héréditaire. Les professionnels parlent généralement d’alopécie androgénétique, la calvitie étant la forme la plus avancée. Elle concerne en grande majorité les hommes. Il ne faut pas la confondre avec le phénomène du vieillissement puisqu’elle peut survenir très tôt chez l’homme, parfois même dès 20 ans. Tandis que les causes de l’alopécie avant 30 ans sont liées à un phénomène héréditaire qui survient de façon localisée et progressive : d’abord au niveau du front et des golfes temporaux avant de s’étendre sur le reste de la tête. Le mécanisme de survenue de l’alopécie androgénétique est en partie lié à l’hérédité. Mais aussi à d’autres facteurs comme le facteur hormonal qui implique les récepteurs aux androgènes présents au sein de la papille dermique du cheveu. A cause de ce problème de régulation hormonale, le cycle pilaire se dérègle : la vitesse de pousse des cheveux s’accélère, ces derniers sont de plus en plus fins avant de finir par tomber de façon définitive.

Alopécie héréditaire : quelles solutions ?

Contrairement aux chutes de cheveux occasionnelles, comme la chute de cheveux due aux carences alimentaires (mais aussi aux changements de saison, au post-partum, à la fatigue et au stress) qui est réactionnelle et donc passagère, la calvitie héréditaire est une chute irréversible. Les cheveux tombés ne repoussent plus. Les implants capillaires, ou greffe de cheveux, restent alors l’ultime solution pour retrouver des cheveux sur les zones concernées. Mais pour éviter que la calvitie ne touche le reste de la chevelure, il convient de consulter un dermatologue rapidement. Lui seul est capable de faire le bon diagnostic et d’adresser en conséquence, le meilleur traitement anti-chute. Dès que les symptômes apparaissent, il faut consulter pour une prise en charge médicamenteuse rapide. A l’heure actuelle, deux types de traitements médicamenteux sont validés dans le cadre de la prise en charge de l’alopécie androgénétique : le Minoxidil et les médicaments anti-androgènes comme le Finastéride (mais uniquement prescrit aux patients masculins). 

Faites votre diagnostic en ligne.

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-chute de cheveux occasionnelle Femme (moins de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux occasionnelle (moins de 6 mois) due au stress, fatigue, post-accouchement, changement de saison...

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux occasionnelle Femme (moins de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux chronique Homme (plus de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux chronique chez l'homme (> 6 mois)

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux chronique Homme (plus de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux chronique Femme (plus de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux chronique chez la femme (durée de plus de 6 mois) 

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux chronique Femme (plus de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux après accouchement

Soin efficace pour agir sur la chute de cheveux après votre grossesse 

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux après accouchement > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >