Les soins qui changent votre quotidien

Grossesse et chute de cheveux : tout ce qu’il faut savoir

Les jeunes mamans sont nombreuses à se plaindre de perdre leurs cheveux par poignées après l’accouchement. Alors, quelle est la cause de la chute de cheveux et comment traiter cette dernière le plus efficacement possible ? Nos réponses.

Chute de cheveux après l’accouchement : comment l’expliquer ?

La chute de cheveux après la grossesse est courante, c’est celle que l’on qualifie de chute post partum. A ne pas confondre avec la chute de cheveux hormonale. On estime même qu’un tiers, voire la moitié des femmes présenteraient une alopécie post-partum*. Les changements hormonaux observés lors de la période post-accouchement sont souvent à l’origine de ce que les professionnels de santé appellent l’effluvium télogène aigu (ou plus communément chute de cheveux occasionnelle ou réactionnelle). Pendant la grossesse, les futures mamans sont nombreuses à constater une nette amélioration de la qualité de leurs cheveux. Ils poussent mieux, sont plus brillants et soyeux. En cause ? Le taux d’œstrogènes qui augmente. Après l’accouchement, ce taux chute avec un impact direct sur la chevelure : certaines femmes se mettent à perdre leurs cheveux par petites poignées.  

A côté des variations hormonales, d’autres facteurs peuvent aggraver la chute de cheveux après l’accouchement : notamment la perte de poids, le stress et la fatigue consécutive aux nuits courtes. Et plus rarement, il arrive aussi que certaines femmes enceintes remarquent une chute de cheveux pendant la grossesse. Plusieurs causes peuvent être à l’origine du problème, comme une carence en fer qui est une pathologie courante durant la grossesse.  

Quelles solutions pour limiter la chute de cheveux post grossesse ?

Lorsque le facteur déclenchant de la chute de cheveux occasionnelle a été identifié et supprimé, l’évolution de l’affection est toujours favorable. Physiologiquement, la croissance efficace d’un follicule pileux sain fait intervenir des étapes de prolifération cellulaire intense qui nécessitent de l’oxygène et de nombreux éléments nutritifs apportés aux follicules par les capillaires sanguins du cuir chevelu. Ces besoins sont d’autant plus importants dans le cadre de chutes de cheveux aigües et chroniques. Les compléments alimentaires à base de vitamines et de minéraux peuvent donc constituer un adjuvant intéressant dans la prise en charge des chutes de cheveux. Il convient tout de même de préciser aux patientes que le délai pour observer le début d’une repousse est d’environ 6 mois et que le retour à l’initial peut prendre jusqu’à 12 mois, voire 18 mois dans certains cas. 
  
Pensez tout de même à faire le point avec votre dermatologue sur la bonne utilisation de ces derniers en cas de chute de cheveux après l’accouchement et pendant l’allaitement !

* Source : Grover and Khurana, 2013

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-chute de cheveux occasionnelle Femme (moins de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux occasionnelle (moins de 6 mois) due au stress, fatigue, post-accouchement, changement de saison...

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux occasionnelle Femme (moins de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux chronique Femme (plus de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux chronique chez la femme (durée de plus de 6 mois) 

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux chronique Femme (plus de 6 mois) > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux après accouchement

Soin efficace pour agir sur la chute de cheveux après votre grossesse 

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux après accouchement > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-chute de cheveux chronique Homme (plus de 6 mois)

Action sur la chute de cheveux chronique chez l'homme (> 6 mois)

Voir cette routine > Anti-chute de cheveux chronique Homme (plus de 6 mois) > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >