Les soins qui changent votre quotidien

Pourquoi y a-t-il des silicones dans certains produits cosmétiques ?

​Mieux comprendre le rôle des silicones

Qu’est-ce que le silicone ?

Le silicone est un polymère synthétique composé de silicium (deuxième élément le plus abondant de la croute terrestre après l’oxygène), d’oxygène et d’autres éléments, le plus souvent du carbone ou de l’hydrogène. Cette matière a trouvé sa place dans tous les domaines de nos sociétés, de secteurs médicaux de pointe jusqu’au moules à gâteaux de nos cuisines. 


Pourquoi les silicones sont-ils présents dans certains produits cosmétiques ?

C’est dans les années 50 que les premiers silicones ont pu être élaborés pour les cosmétiques. Aujourd’hui ils sont devenus en quelque sorte le « couteau suisse » du formulateur. En effet, ils sont élaborés pour de nombreux usages et produits : dans les shampooings et les soins capillaires, ils rendent les cheveux brillants, facile à démêler et ils mettent au garde-à-vous les mèches rebelles ; dans et les déodorants, ils adoucissent l’action des alcools ; dans les crèmes, les laits et le maquillage, ils améliorent la texture, la facilité d’application des produits et ils donnent un fini d’une grande douceur. Ils ont aussi un pouvoir occlusif qui permet, quand il n’est pas trop prononcé, de maintenir l’hydratation de la peau ou encore de protéger le cheveu. 

Jusqu’ici le tableau aurait pu donc être idéal. Mais même si son origine est tout à fait honorable, puisque minérale (le sable), le silicone, lors de son processus de fabrication, passe par plusieurs étapes de transformation chimique qui font de lui un ingrédient synthétique. Or ces étapes de fabrication sont peu écologiques, et pas sans conséquence sur la nature et sources de polémiques environnementales. 

Pour ces raisons, Les laboratoires Dermatologiques Ducray limitent l’utilisation de silicones (ou alors en faible proportion quand cela est nécessaire pour la formulation des produits).
 

Les silicones ont-ils un effet sur la santé humaine ?

Un point positif cependant, le silicone n’a quasiment aucun effet immédiat sur la santé humaine. Les silicones sont en effet composés de grosses molécules qui ne pénètrent pas la barrière de la peau. 

L’American Academy of Dermatology (AAD) va même jusqu’à suggérer que les cosmétiques qui en contiennent pourraient réduire les rougeurs, les picotements ou les irritations de la peau chez les patients souffrant d’acné kystique ou de rosacée. 


Comment les reconnaitre dans une formule ?

Les noms INCI (International Nomenclature Cosmetics Ingrédients) des silicones se terminent par : « -xane », « -ane », « -thicone » ou « -thiconol ».