Quels médicaments pour lutter contre l’hyperhidrose ?

En cas d’échec des anti-transpirants, de l’ionophorèse et dans les cas d’hyperhidrose sévère, il est possible d’avoir recours à des traitements médicamenteux.

Certains médicaments peuvent donc être utiles pour lutter contre une transpiration excessive.
Parmi les traitements de l’hyperhidrose, les médicaments anticholinergiques, ingérés par voie orale peuvent être mis en place. Ils permettent de bloquer l’action de l’acétylcholine.

Qu’est-ce que l’acétylcholine ?

L’acétylcholine est une substance produite par notre cerveau qui facilite la communication entre les neurones. Elle intervient dans de nombreux mécanismes.
Les glandes sudoripares eccrines, responsables de la sécrétion de sueur, sont stimulées entre autres par l’acétylcholine.

Les médicaments anticholinergiques

Le traitement par des médicaments anticholinergiques pour lutter contre une hyperhidrose sévère peut être envisagé en cas d’échec des traitements de première intention.
Cette option est peu utilisée à long terme car elle présente des effets secondaires, comme la bouche sèche, une constipation, la perte de goût, un étourdissement… Ils seront surtout employés dans les cas d’hyperhidrose généralisée sévère.

Par ailleurs, il existe également des anticholinergiques topiques s’appliquant donc localement sous forme de solutions aqueuses. Ils s’appliquent sur le front le plus souvent et le cuir chevelu.

D’autres solutions thérapeutiques

Enfin, plus rarement, des antidépresseurs peuvent être prescrits. Cette catégorie de médicament peut induire un effet de sécheresse, très utile pour lutter contre une transpiration excessive tout en accompagnant le patient pour combattre une dépression consécutive aux difficultés d’une hyperhidrose particulièrement grave.

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-transpiration

Action sur la transpiration excessive des aisselles, des mains et des pieds.

Voir cette routine > Anti-transpiration > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >