Des affections à l’origine d’une hyperhidrose

L’hyperhidrose est une affection particulièrement impactante et pouvant avoir de nombreuses répercussions sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Les causes de l’hyperhidrose peuvent être multiples. C’est pourquoi il est important de consulter votre médecin afin d’en identifier les causes et de mettre en place des solutions pour prendre en charge l’hyperhidrose.
Le diabète, certaines affections neurologiques, des variations hormonales, sont autant de pathologies pouvant générer un symptôme d’hyperhidrose.

Hyperhidrose et diabète

Lorsque l’on est atteint de diabète, le taux de sucre peut chuter brutalement dans le sang, il s’agit alors d’une hypoglycémie. Cela se traduit fréquemment par des sueurs froides ou une transpiration abondante, en particulier la nuit. Pour lutter contre le manque de sucre, l’organisme sécrète alors des substances comme l’adrénaline et la noradrénaline qui vont enclencher les mécanismes de production de sueur. Diabète et transpiration excessive sont donc souvent observés.

Hyperhidrose et hormones

Certains dérèglements hormonaux peuvent être à l’origine d’une transpiration excessive. Notamment lors de la ménopause, les femmes peuvent souffrir de bouffées de chaleur qui s’accompagnent souvent de sueurs, ou encore de sueurs nocturnes se caractérisant par une sudation importante de tout le corps. Les sueurs nocturnes sont d’autant plus gênantes qu’elles peuvent interrompre le sommeil.

Hyperhidrose et affections neurologiques

Certaines pathologies neurologiques comme la maladie de Parkinson, la sclérose en plaque ou les accidents vasculaires cérébraux peuvent s’accompagner d’hyperhidrose. Il s’agit le plus souvent de pathologies affectant le système nerveux sympathique. Il s’agit du même système en charge de la production de sueur. C’est pourquoi un symptôme d’hyperhidrose peut être observé.

Hyperhidrose et consommation d’alcool

L’alcool augmente notre flux sanguin et la glycémie. C’est pourquoi la consommation excessive d’alcool augmente la transpiration.
Notre corps perçoit l’alcool comme une toxine, il met donc tout en œuvre pour s’en débarrasser, par l’intermédiaire du foie, des urines ou encore de la sueur. En cas de transpiration excessive, il est donc important de réduire sa consommation d’alcool et de bien s’hydrater particulièrement pendant et après la consommation d’alcool.

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-transpiration

Action sur la transpiration excessive des aisselles, des mains et des pieds.

Voir cette routine > Anti-transpiration > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >