Qu’est-ce que l’hypopigmentation

Les hypopigmentations regroupent un ensemble d’affections cutanées marquées par une défaillance totale ou partielle des mélanocytes. En temps normal, ces cellules donnent à la peau sa couleur grâce à la synthèse d’un pigment appelé mélanine. Les hypopigmentations se traduisent généralement par l’apparition de taches blanches sur la peau du visage et du corps.

Quelles sont les principales hypopigmentations?

La pigmentation de la peau est un phénomène complexe et multifactoriel. Les taches brunes sont bien connues du grand public et résultent de plusieurs facteurs comme le soleil, les hormones ou encore l’âge. A l’inverse, plusieurs maladies de peau sont des hypopigmentations. Par exemple, le vitiligo est une maladie auto-immune à l’origine d’une disparition des mélanocytes. Il en résulte le développement de taches plus ou moins décolorées, plus ou moins étendues, à différents endroits du visage et du corps.
Une autre maladie apparentée aux hypopigmentations s’appelle l’albinisme. C’est une maladie génétique qui se traduit par un défaut de production de la mélanine. Selon le cas, la mélanine est faiblement présente ou totalement absente. La décoloration de la peau du visage et du corps, des cheveux et des poils associée à des atteintes oculaires est caractéristique de la forme oculo-cutanée de la maladie, mais il existe des formes oculaires pures où seuls les yeux sont touchés et où la pigmentation de la peau reste normale. 

Est-ce que les hypopigmentations sont contagieuses?

Non, les hypopigmentations ne sont pas des infections et ne sont donc pas contagieuses. De la même manière, les hypopigmentations ne sont pas dues à un manque d'hygiène ou de soins. Malheureusement, les idées reçues persistent, et certaines personnes ont encore peur de serrer la main d’un patient atteint de vitiligo.

Quelles sont les conséquences psychologiques des hypopigmentations?

Le caractère affichant et durable des hypopigmentations peut altérer la qualité de vie de la personne atteinte et diminuer la confiance en soi. A l’école ou au travail, la peau hypopigmentée passe rarement inaperçue. Le regard des autres et leurs éventuelles questions ne sont pas toujours faciles à gérer.

Comment traiter les hypopigmentations?

Chaque type d’hypopigmentation doit faire l'objet d’un suivi adapté, effectué par le dermatologue, spécialiste des différentes maladies de peau et de leurs traitements.
A l’heure actuelle, le vitiligo peut bénéficier de traitements variés, tels que des crèmes ou des pommades médicamenteuses (corticoïdes ou inhibiteurs de la calcineurine), de la photothérapie, de la chirurgie... Le maquillage médical peut être très utile pour camoufler la peau hypopigmentée et retrouver l'estime de soi. C’est un traitement à part entière.
La recherche avance dans le domaine des hypopigmentations et notamment du vitiligo. De nouveaux traitements seront sans doute prochainement disponibles. 

Nos routines de soin

Ma routine
Protection solaire visage et corps

Action pour aider à prévenir et atténuer les effets néfastes du soleil 

Voir cette routine > Protection solaire visage et corps > Voir ma routine >

Ma routine
Unification du teint visage

Action sur les taches brunes et/ou le masque de grossesse

Voir cette routine > Unification du teint visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-âge visage

Action sur les taches brunes, rides et la perte de fermeté de la peau

Voir cette routine > Anti-âge visage > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >