Les soins qui changent votre quotidien

Dermatose professionnelle des métiers de santé

La peau des professionnels de santé est régulièrement mise à rude épreuve, en particulier au niveau des mains : lavages répétés, port de gants, manipulation de produits chimiques… D’où l’apparition d’une dermatose professionnelle source d’inconfort pour le personnel soignant.

Quel professionnel de sante est concerne par l’eczéma professionnel ?

Les dermatoses professionnelles des personnels de santé touchent tout type de soignant : médecin, pharmacien, infirmier, aide-soignant…

Des antécédents d’eczéma atopique ou d’eczéma allergique sont parfois retrouvés mais ce n’est pas systématiquement observé. La dermatose professionnelle peut s’installer du jour au lendemain, chez des personnes sans aucun problème de peau. La dermatose professionnelle peut être reconnue comme une maladie professionnelle à part entière et entrainer une reconversion.

Quels sont les substances en cause ?

Les dermatoses professionnelles des personnels de santé peuvent être dues à une grande variété de substances : celles qui sont appliquées sur les mains (solution hydro-alcoolique, savon désinfectant, gants…), celles qui sont appliquées sur le patient au moment d’un soin (antiseptique, colle d’un pansement…), celles qui sont utilisées à l’hôpital à des fins de désinfection (formaldéhyde, Javel…).

Les dermatoses professionnelles des personnels de santé sont de deux types : d’une part, il y a les dermites irritatives, car la plupart des substances précédemment citées sont irritantes ; d’autre part, il y a les eczémas allergiques de contact, au cours desquels le soignant développe une véritable réaction immunitaire vis-à-vis de la substance, comme par exemple l’allergie au formaldéhyde ou l’allergie à un antiseptique.

Comment éviter l’eczéma professionnel ?

Les dermatoses professionnelles des personnels de santé peuvent être évitées en adoptant quelques mesures simples. Parmi elles, le port de gants est incontournable, à la fois pour se protéger, protéger les autres et préserver sa peau. En cas d’allergie aux gants, changer de matière pour pouvoir continuer à en porter. Prendre soin de ses mains passe également quelques règles simples. Privilégier un lavage des mains à l’eau et au savon doux lorsque cela est possible. Pour compenser le côté parfois desséchant du gel hydro-alcoolique, appliquer une crème barrière isolante avant et durant la journée de travail.