Les soins qui changent votre quotidien

L’eczéma chez l’adulte

L’eczéma chez l’adulte est marqué par une grande diversité dans l’expression de la maladie et dans le ressenti des personnes touchées. En effet, certaines vivent très bien avec leur eczéma, elles s’y sont en quelque sorte « habituées » au fil du temps. Pour d’autres, l’eczéma est une véritable « plaie », un fardeau dont elles se seraient bien passées.

L’eczéma atopique

Un certain nombre d’adultes souffrent d’eczéma atopique. La maladie était souvent déjà présente dans l’enfance et persiste ou réapparait à l’âge adulte après des années de rémission. Dans quelques cas, elle apparait pour la première fois à l’âge adulte. Les principales zones touchées par les plaques d’eczéma sont le visage, le cou, les mains, les plis. L’atteinte est parfois plus généralisée (eczéma sévère). La sécheresse de la peau et les démangeaisons sont souvent intenses.

L’eczéma de contact

L’eczéma de contact est un autre type d’eczéma pouvant toucher l’adulte, notamment dans son milieu professionnel. Cela conduit parfois à des réorientations professionnelles et à des reclassements, particulièrement difficiles à vivre pour la personne.

L’eczéma des mains

L’eczéma des mains chez l’adulte peut être l’expression d’un eczéma atopique et/ou d’un eczéma de contact. Il est provoqué et/ou aggravé par des phénomènes allergiques ou irritatifs : contact avec des détergents ou des savons, humidité, macération, froid, frottements, grattage, arrachage des peaux… On parle d’eczéma chronique des mains car la maladie s’exprime par poussées entrecoupées de phases de rémission.

Dans tous les cas

Chez l’adulte, le caractère visible et affichant des lésions est très problématique : l’adulte touché par l’eczéma perd souvent confiance en lui et éprouve des difficultés dans ses relations professionnelles, amicales et affectives. Il ne doit pas hésiter à solliciter de l’aide auprès de ses proches ou de professionnels de santé. Il peut également se tourner vers une association, comme l’Association Française de l’Eczéma. Parler avec d’autres personnes atteintes de la même maladie que soi permet souvent de se sentir mieux et de sortir de son isolement.