Les soins qui changent votre quotidien

Les pellicules grasses

Plus de 50% des adultes peuvent être touchés par des pellicules (1). Il existe deux types de pellicules : les pellicules grasses et les pellicules sèches. Comment les reconnaître ? Quelles sont les solutions pour éliminer les pellicules grasses ?

Quelle différence avec les pellicules sèches ?

Avant de définir s’il s’agit de pellicules grasses ou de pellicules sèches, comprenons d’abord ce que sont les pellicules !

Il s’agit d’un phénomène de desquamation accélérée induit par différents mécanismes : une dérégulation de la production de sébum provoquant la prolifération d’une levure à la surface du cuir chevelu associées le plus souvent à une sensibilité individuelle et particulière du cuir chevelu à développer des pellicules.

Les démangeaisons ou la desquamation sont des phénomènes qui auto-entretiennent les mécanismes de formation des pellicules. C’est pourquoi il est important de mettre en place un traitement adapté afin de sortir de ce cercle vicieux.

On distingue deux types de pellicules : les pellicules grasses et les pellicules sèches.
Les pellicules grasses se distinguent des pellicules sèches par leurs aspects et leurs origines.
Elles se développent sur un cuir chevelu gras, et sont plus grosses car elles s’agglomèrent entre elles. Le sébum sécrété, en excès à la surface, leur sert de colle, c’est pourquoi elles restent accrochées aux cheveux, et forment des plaques de pellicules plus ou moins grandes.
Ce milieu riche en sébum favorise le développement des levures du genre Malassezia à l’origine de l’accélération de la desquamation et d’une inflammation locale pouvant provoquer des démangeaisons.

La prise en charge des pellicules grasses

Il existe de nombreux shampooings traitants pour éliminer les pellicules. Vous retrouverez dans les gammes proposées en officine, des shampooings spécifiques pour les pellicules grasses. A l’instar de ceux spécifiques des pellicules sèches, ils permettront d’agir sur l’excès de sébum en l’absorbant et en le régulant. D’autre part, les shampooings présenteront également une action antifongique pour lutter contre la levure du genre Malassezia en cause dans la formation des pellicules.

(1) Byung In Ro and Thomas L. Dawsonw, The Role of Sebaceous Gland Activity and Scalp Microfloral Metabolism in the Etiology of Seborrheic Dermatitis and Dandruff. Department of Dermatology, College of Medicine, Chung Ang University, Seoul, Korea;

Nos routines de soin

 
Ma routine anti-pellicules sèches

​Action sur les pellicules non collantes : effet "poudre blanche" sur les épaules

Voir cette routine > Ma routine anti-pellicules sèches > Voir ma routine >

 
Ma routine anti-pellicules grasses

Action sur les pellicules collantes et sur le cuir chevelu gras

Voir cette routine > Ma routine anti-pellicules grasses > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >