Réponses dermatologiques

Peaux sèches

En France :

  • 28% des femmes* et 14% des hommes** déclarent avoir la peau sèche
  • 74% des femmes utilisent une crème hydratante et 56% une crème nourrissante


* Etude Beauty Care Women Europe 2008 Survey
** Etude Beauty Care Men Europe 2005 Survey

QU'EST CE QUE L'HYDRATATION DE LA PEAU ?

Quand on parle d'hydratation de la peau ou de peau sèche, on ne parle pas de la peau dans son ensemble, mais de la couche la plus superficielle de l'épiderme : le stratum corneum ou couche cornée. 

La couche cornée est constituée de cornéocytes, cellules épidermiques aplaties liées entre elles par des lipides spécifiques

Elle présente des propriétés remarquables de protection et de défense contre les agressions extérieures. Elle ne contient que 10 à 15% d'eau. Quand sa concentration en eau est inférieure à 10%, la peau est déshydratée.

Situé immédiatement au-dessus de la couche cornée, un film hydrolipidique recouvre la surface de l'épiderme. C'est une émulsion constituée d'eau et de lipides provenant des glandes sébacées. Ce film hydrolipidique constitue une enveloppe protectrice pour la peau. Sa composition hydrophobe (lipides) permet à la peau de garder sa souplesse, d'améliorer sa fonction de protection et de réguler le flux épidermique en s'opposant notamment à la perte insensible en eau.

20% de l'eau de notre corps se trouve dans la peau. L'hydratation de la peau est donc essentielle :

  • Une peau bien hydratée est souple, douce,
  • une peau bien hydratée a un teint lumineux
  • Une bonne hydratation empêche les tiraillements et les démangeaisons, et donne un bon confort à la peau

POURQUOI LA PEAU DEVIENT-ELLE SÈCHE ?

Une « peau sèche » (on dit aussi «xérose») est une peau dont la surface  a perdu sa souplesse et  sa douceur. Au toucher, elle n’est plus lisse, mais rêche, parfois même rugueuse, et sa souplesse est diminuée. Elle pèle finement (c’est ce qu’on appelle une desquamation) et on voit donc à sa surface de petites squames fines, ressemblant à de petites écailles. 

Cette sécheresse entraine un inconfort de la peau, des tiraillements, des picotements, voire des démangeaisons.

Ses causes sont multiples : 

  • Des agressions extérieures qui sont de deux types :
    • Facteurs chimiques (savons, antiseptiques, détergents, eau trop calcaire). Les produits de nettoyage peuvent altérer le film hydrolipidique de surface. Cet effet délipidant déshydrate la peau. Certains savons à fort pouvoir décapant vont même éliminer le film hydrolipidique. La sécheresse cutanée peut donc être liée à une hygiène mal adaptée.
    • Facteurs climatiques (vent, froid, chaleur, rayons UV). En saison hivernale, le vent sec et froid provoque :
      • Une altération du film hydrolipidique de surface 
      • Une augmentation de la perte en eau des cellules de l'épiderme
      • Une altération du processus de desquamation : le froid diminue l'activité de certaines enzymes responsables de la desquamation. La peau devient sèche et squameuse. La couche cornée est altérée, elle ne peut plus jouer son rôle de fonction barrière et d'hydratation de l'épiderme.
      • Une altération de la circulation sanguine cutanée. En saison estivale, la chaleur sèche provoque une déshydratation des couches superficielles de l'épiderme en augmentant l'évaporation cutanée.
  • Le vieillissement cutané.
    • La peau sèche constitue une manifestation fréquente du vieillissement cutané. Sa fréquence chez les sujets de plus de 65 ans est estimée à 75%. La peau du sujet âgé est caractérisée par une diminution de l'épaisseur de l'épiderme et par un ralentissement du renouvellement cellulaire. La ménopause, caractérisée par un dérèglement hormonal, est responsable en outre d’une accélération du vieillissement chronobiologique.
  • Certaines maladies de peau

COMMENT RECONNAÎTRE LE DEGRÉ DE SÉCHERESSE DE LA PEAU ?

La peau est un peu sèche

Sous le doigt, elle est rêche. Elle a perdu son aspect lisse et satiné. Elle manque d’éclat et paraît terne.

La peau est très sèche

Elle est rugueuse, elle tiraille, elle a perdu de sa souplesse. En la regardant d’un œil attentif, elle semble desquamer légèrement.

La peau est « archi-sèche » 

Elle est rugueuse, épaissie, squameuse, craquelée. Il s’agit d’un problème important qui nécessite très probablement des soins particuliers.

L'accompagnement Ducray

A chaque type de peau sèche, nous avons une solution

Pour les cheveux

Consultez votre dermatologue

Toute pathologie nécessite pour son diagnostic et sa prise en charge l'aide d'un professionnel de santé

Nos experts répondent

à vos questions les plus fréquentes
Y a-t-il une différence entre peau sèche et peau déshydratée ?
On peut parler de peau sèche, de xérose, de peau desséchée, de peau déshydratée, cela revient à peu près au même. Mais l’important est de savoir pourquoi la peau est sèche. Souvent, on parle de peau sèche lorsqu’il s’agit d’un état naturel, constitutionnel (personnes qui ont toujours eu la peau sèche), et de peau desséchée, ou déshydratée, lorsque la peau est sèche à la suite d’une agression (xérose hivernale, xérose due à certains produits).
Pourquoi la peau pèle-t-elle lorsqu’elle est sèche ?
La peau pèle (en langage médical, on parle de desquamation) lorsque l’épiderme a souffert, ce qui se traduit souvent par un dessèchement, visible ou non. L’exemple le plus connu est le coup de soleil, importante agression de la peau, qui réagit en rougissant puis en pelant. Une peau sèche, c’est un épiderme qui souffre, ses cellules desquament de façon excessive, ce qui se voit sous forme de fines écailles, ou squames.
Pourquoi la peau devient-elle plus sèche en vieillissant ?
Le vieillissement modifie de nombreuses fonctions biologiques de la peau : les sécrétions sébacées et donc le film hydrolipidique diminuent, l’épiderme s’amincit, la jonction dermo-épidermique s’aplatit, les molécules importantes du derme (collagène, acide hyaluronique, élastine) diminuent. Tout ceci se traduit par une souffrance et une fragilité dont la sécheresse est une expression fréquente.