Les soins qui changent votre quotidien

L’acné hormonale

L’acné est une maladie de peau sous la dépendance des hormones sexuelles mâles appelées androgènes et dont la plus connue est la testostérone. A la puberté, les taux d’androgènes augmentent chez le garçon comme chez la fille d’où une surproduction de sébum et l’apparition des boutons d’acné. Après la puberté, les taux hormonaux se normalisent chez l’homme mais restent très fluctuants chez la femme.

Qu’est-ce que l’acné hormonale ?

L’acné étant sous la dépendance des androgènes, elle est toujours, du moins en partie, d’origine hormonale. Mais le terme « acné hormonale » désigne plus précisément l’acné des femmes adultes, en lien avec les variations hormonales du cycle menstruel. On ne parle pas d’acné hormonale chez l’homme car les hommes ne subissent pas de variations hormonales tous les mois !

De nombreuses femmes souffrent d’acné hormonale et constatent l’apparition d’acné avant les règles ou de boutons pendant les règles. Pour de nombreuses femmes, les boutons avant les règles font mieux que n’importe quel calendrier et sont le signe que le cycle ne va pas tarder à recommencer. Ces boutons d’acné hormonale sont dus dans un premier temps à la progestérone majoritaire en seconde partie de cycle et qui stimule la production de sébum, puis dans un second temps à la testostérone majoritaire en toute fin de cycle lorsque les hormones féminines sont au plus bas. Les boutons se concentrent sur le bas du visage. Certaines femmes ont des boutons dans le cou à cause des hormones.

Avant de parler d’acné hormonale, il faut éliminer toutes les causes possibles d’acné chez l’adulte : cosmétiques inadaptés, médicaments, contexte professionnel…

Que faire en cas d’acné hormonale ?

Dans tous les cas, l’hygiène et le soin doivent être adaptés à la peau acnéique, à base de cosmétiques non comédogènes. Malheureusement, les traitements anti-acné classiques ne fonctionnent pas ou peu sur l’acné hormonale. Dans certains cas, l’adaptation de la contraception et le recours à une pilule moins androgénique permettent d’améliorer l’aspect de la peau.

Nombreux sont ceux qui pendant qu’il existe un lien entre l’alimentation et l’acné hormonale. Au-delà des croyances et en attendant des études plus poussées sur l’acné hormonale, il est important de soigner l’hygiène de vie : alimentation équilibrée, activité physique, gestion du stress…

Quand faut-il faire un bilan hormonal en cas d’acné ?

Un bilan hormonal est proposé lorsque l’acné s’accompagne d’autres signes tels que chute des cheveux, hyperpilosité, prise de poids, cycles irréguliers, troubles de la fertilité… Le bilan doit permettre de mettre en évidence un dérèglement hormonal en lien avec l’acné et les autres symptômes.

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-points noirs visage

Désincruste et purifie les pores

Voir cette routine > Anti-points noirs visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-boutons visage

Action sur les points blancs/rouges enflammés

Voir cette routine > Anti-boutons visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-brillance visage

Action hydratante et matifiante sur les peaux grasses à imperfections

Voir cette routine > Anti-brillance visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-imperfections des peaux adultes visage

Action sur les boutons, marques et premières rides

Voir cette routine > Anti-imperfections des peaux adultes visage > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >