Les soins qui changent votre quotidien

Les gestes à éviter en cas de chute des cheveux

Connaître les gestes à adopter en cas de chute de cheveux, c’est bien. Connaître également les mauvais réflexes en cas de chute de cheveux, c’est mieux. Objectif : limiter la perte au plus vite. 

Chute de cheveux : les gestes à éviter

La chute anormale de cheveux (au-delà de 60 par jour) peut avoir plusieurs causes. Mais finalement la conséquence est souvent la même : le follicule pileux se fragilise et le dérèglement du cycle entraine la chute du cheveu. Que celle-ci soit chronique ou occasionnelle, pour mieux vivre avec la chute de cheveux, certains gestes que l’on peut pourtant penser anodins, sont à proscrire. 
  •  N’attendez pas que la chute passe toute seule. La prise en charge de la chute de cheveux demeure un challenge pour les patients comme pour les professionnels de santé. Celle-ci doit être adaptée à la pathologie puisqu’il existe plusieurs types de chutes dont les principales sont l’effluvium télogène, l’effluvium anagène, l’alopécie androgénétique et l’alopécie sénescente. Et c’est là le premier défi : identifier l’origine de la chute pour en venir à bout. Avoir les bons réflexes en cas d’alopécie est donc essentiel.
  • Évitez les coiffures trop serrées. Cheveux courts, mi-longs ou longs, laissez-les au maximum au naturel, et oubliez au maximum, chignon ou attache telle que la queue de cheval. De plus, il est primordial de souligner que les tressages à répétition peuvent entraîner une chute de cheveux irréversible à certains endroits. Cela s’appelle l’alopécie de traction. 11 % des femmes noires sont touchées contre 5 % des femmes caucasiennes d’après la revue scientifique Journal of Dermatology. En cause : les tressages et tissages à répétition qui provoquent des tensions mécaniques sur le cheveu et finissent par déloger la fibre capillaire de sa cavité. 
  • Ne fragilisez pas votre fibre capillaire. Si vous observez vos cheveux tomber plus qu’à l’accoutumée, stoppez les traitements chimiques comme les colorations, les lissages, permanentes et défrisages. Bannissez également l’utilisation trop fréquente du sèche-cheveux et du fer à lisser. Ne prenez pas le risque d’agresser davantage votre chevelure alors qu’elle a besoin de respirer. 

Quels sont les bons réflexes en cas d’alopécie ?

En attendant le jour de votre consultation chez votre dermatologue, pensez à intégrer ces gestes le plus rapidement possible dans votre quotidien pour ne pas aggraver la chute. 
 
Adaptez votre alimentation. Une alimentation équilibrée permet d’apporter la quantité suffisante de vitamines et minéraux au cuir chevelu. Ils jouent un rôle fondamental dans le cycle pilaire normal, en particulier dans le renouvellement des cellules du bulbe folliculaire qui ont un rythme de division rapide. L’utilisation de compléments alimentaires contenant des acides aminés soufrés contribue à la réparation des lésions structurelles des cheveux et ralentit la chute. 
 
Utilisez des soins capillaires ciblés. Dès que la chute guette, faites le tri dans votre salle de bain. Dites adieu aux produits capillaires trop agressifs. Troquez vos soins habituels contre un shampooing doux et une lotion anti-chute. 

Nos routines de soin

Ma routine
Chute de cheveux pour les tempes

Action sur la chute de cheveux au niveau des tempes et du front (due aux habitudes de coiffage, tissage, tresse, perruques  …)

Voir cette routine > Chute de cheveux pour les tempes > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >