Les soins qui changent votre quotidien

Eczéma dans le cou et la nuque

On y pense moins souvent, mais le cou et la nuque sont des zones qui peuvent être touchées par l’eczéma. C’est une zone particulièrement visible du corps humain, mais qui reste rarement atteinte par l’eczéma de façon isolée.

La zone du cou et de la nuque

Le cou est assimilable à un ensemble de plis et fait donc partie des zones particulièrement touchées par l'eczéma dans l’enfance. A l’âge adulte, une forme spécifique d’eczéma concerne à la fois le visage et le cou et s’appelle d’ailleurs « eczéma tête et cou » (« Head and Neck Dermatitis » en anglais).

Les causes de l'eczéma du cou

En cas d’eczéma de contact, le cou est parfois très atteint : par exemple, en cas d’allergie de contact au nickel, le port d’un collier fantaisie entraine très rapidement l’apparition de plaques d’eczéma. De même, en cas d’allergie de contact à un composant du vernis à ongles, le simple fait de porter ses mains à son cou peut déclencher une poussée d’eczéma.
 
L’irritation est un facteur important à prendre en compte : les écharpes en laine, les étiquettes, les cols trop serrés, le shampooing qui coule le long du cou lors du rinçage… Préférer des écharpes en coton ou en polaire, couper les étiquettes, défaire un ou deux boutons de la chemise et pencher la tête en arrière au moment de se laver les cheveux.
 
Le cou est une zone très accessible, et facile à gratter, parfois sans même s’en rendre compte. Il est parfois difficile de résister à l’envie de se gratter le cou, mais le grattage ne va faire qu’aggraver les lésions.

Quel traitement pour l'eczéma du cou ?

Le traitement de l’eczéma du cou est le même que celui du reste du corps ; le dermocorticoïde est parfois remplacé par une pommade anti-inflammatoire de type immunosuppresseur topique car la peau du cou est fine et fragile comme celle du visage. Et ne pas oublier d’hydrater le cou avec un émollient !