Les soins qui changent votre quotidien

Les démangeaisons du cuir chevelu. Pourquoi ? Comment ?

Nos experts répondent à vos questions les plus fréquentes.

Dès 1660, Samuel Haffenreffner définissait le prurit ou démangeaisons, comme une sensation cutanée déplaisante provoquant l’envie de se gratter.
Ces démangeaisons sont dites « primaires » car elles ne découlent pas d’une pathologie associée, génératrice de démangeaisons du cuir chevelu. Aussi, nécessitent-elles une prise en charge adaptée et surtout spécifique.

Les démangeaisons (ou prurit) apparaissent comme un des symptômes les plus fréquents du cuir chevelu sensible. Il est rapporté par plus de 38% des personnes déclarant avoir le cuir chevelu sensible en France.
Le cuir chevelu est une zone très innervée : il y a environ 600 terminaisons nerveuses par cm² de peau. Ces terminaisons nerveuses arrivent au niveau de la peau (derme et épiderme) et sont activées par des stimuli tels que le chaud, le froid, la pression mécanique… stimulis perçus comme une agression externe par une personne qui souffre de cuir chevelu sensible. Le message élaboré, acheminé vers le système nerveux central, est transcrit dans le cerveau sous forme de perception sensorielle. Les démangeaisons, les tiraillements, les picotements, la brûlure… Ce sont ces sensations qui donnent l'envie de se gratter au niveau du cuir chevelu.

 

0
Pas encore de votes
NOTEZ CET ARTICLE >