Quel traitement contre les pellicules ?

Les pellicules touchent une personne sur deux (1), elles sont donc très fréquentes. Leurs origines seraient dues à trois facteurs bien distincts : un dysfonctionnement de la production de sébum, entrainant la prolifération d’une levure naturellement présente à la surface du cuir chevelu et une sensibilité particulière de ce dernier propre à chaque individu. Il existe différents traitements pour éliminer les pellicules. Il faut tout d’abord bien identifier le type de pellicules présent dans vos cheveux pour choisir la solution adaptée.

Pourquoi traiter les pellicules ?

Prendre en charge et traiter ses pellicules est important. L’état du cuir chevelu, si aucun traitement n’est mis en place pourrait se dégrader, s’irriter davantage et provoquer encore plus de pellicules. Heureusement de nombreux soins traitants sont aujourd’hui disponibles en officine pour lutter contre les pellicules.

Pour combattre les pellicules, il faut se tourner vers des shampooings agissant sur une ou plusieurs des causes qui les provoquent. Des shampooings ayant une action antifongique (pour lutter contre la levure du genre Malassezia), une action kératolytique pour éliminer les cellules mortes en surface ou une action anti-inflammatoire pour apaiser le cuir chevelu.

Mais avant de choisir le bon traitement, il est important d’identifier de quel type sont les pellicules dans les cheveux. Elles peuvent être sèches, c’est à dire fines, non adhérentes et volatiles, on peut les retrouver sur les vêtements ; ou bien grasses, elles sont alors plus adhérentes aux cheveux et au cuir chevelu et plus grosses car elles s’agglomèrent entre elles. Il existe également une forme plus importante de pellicules, la dermite ou dermatite séborrhéique : les pellicules, alors appelées squames, sont en plus grand nombre et s’accompagnent d’une forte inflammation du cuir chevelu, de rougeurs, de fortes démangeaisons.

Quelques habitudes à mettre en place contre les pellicules

En complément des traitements contre les pellicules, certaines habitudes et soins d’hygiène peuvent aider à leur élimination. Par exemple, pour les cheveux gras, il n’est pas nécessaire de les laver tous les jours, bien au contraire, car un usage trop fréquent de shampooing risque de graisser davantage. A l’inverse, pour les cuirs chevelus secs, que l’on a tendance à laver qu’une fois par semaine, il est nécessaire de s’imposer une hygiène nécessaire même si on n’en ressent pas le besoin.

Il est donc conseillé de pratiquer les shampooings à 2 ou 3 reprises par semaine en utilisant des produits adéquats et spécialement conçus pour son type de cheveux.

Pour éviter de graisser les cheveux, quelques astuces :
  •  Éviter de passer la main en permanence dans les cheveux
  • Desserrer et/ou limiter le port de la casquette/chapeau/bandana pour laisser les cheveux respirer - Penser à nettoyer peigne et brosse pour enlever les résidus de sébum 
  • Freiner l’utilisation de gels ou laques coiffantes
  •  L’utilisation de shampooings secs peut aider à espacer les shampooings dans le temps tout en ayant une sensation de cheveux propres.
Et pour les personnes qui présentent un cuir chevelu sec, privilégier les shampooings doux et hydratants.

Les traitements des pellicules

Il existe aujourd’hui en pharmacie de nombreuses solutions contre les pellicules.
L’ensemble des shampooings contre les pellicules agissent sur les différentes causes et peuvent aussi apporter une action particulière pour le cuir chevelu. Il existe aussi des soins complémentaires, comme les lotions ou les masques antipelliculaires.
Les traitements ont aujourd’hui largement démontré leur efficacité ; il a été prouvé que tous les traitements actifs contre les levures du genre Malassezia sont efficaces pour vaincre les pellicules.

Les traitements fonctionnent donc très bien mais à condition de choisir le bon ! C’est pourquoi il est important de demander conseil à votre pharmacien ou votre médecin. Enfin, le traitement sera efficace, s’il est utilisé selon les recommandations du produit et des professionnels de santé qui vous ont conseillé.

Comment « bien » réaliser un shampooing ?

On le réalise plusieurs fois par semaine machinalement sans plus y réfléchir. Mais le fait-on correctement ?
Un shampooing se réalise en plusieurs étapes :
  • Brosser ses cheveux pour les démêler avant le nettoyage - Une fois mouillé répartir le shampooing sur les mains avant de l’appliquer sur le cuir chevelu. -
  • Masser le cuir chevelu avec le bout des doigts pour favoriser la pénétration des actifs
  • Rincer abondamment
  • Renouveler l’application du shampooing une seconde fois si cela est spécifié dans le mode d’emploi 
  • Rincer, essorer et tamponner les cheveux dans une serviette sans frotter

Soigner n’est pas guérir

L’ensemble des traitements disponibles, s’ils sont bien utilisés permettront de se débarrasser des pellicules, mais tous les facteurs qui provoquent l’apparition des pellicules ne peuvent être contrôlés par le traitement. C’est le cas du stress notamment ! C’est pourquoi, les pellicules ont tendance à récidiver. Il est donc important de bien comprendre comment fonctionne son traitement afin de contrôler rapidement une poussée de pellicules.

(1) Byung In Ro and Thomas L. Dawsonw, The Role of Sebaceous Gland Activity and Scalp Microfloral Metabolism in the Etiology of Seborrheic Dermatitis and Dandruff. Department of Dermatology, College of Medicine, Chung Ang University, Seoul, Korea.

Nos routines de soin

 
Ma routine anti-pellicules libres sèches

Action sur les libres pellicules non collantes : effet "poudre blanche" sur les épaules

Voir cette routine > Ma routine anti-pellicules libres sèches > Voir ma routine >

 
Ma routine anti-pellicules libres grasses

Action sur les pellicules libres collantes et sur le cuir chevelu gras

Voir cette routine > Ma routine anti-pellicules libres grasses > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >