Les soins qui changent votre quotidien

Eczéma suintant, purulent

Dans cet article nous faisons le point sur l’eczéma suintant d’une part et l’eczéma purulent d’autre part. Ce sont des formes d’eczéma présentant plusieurs spécificités en termes de symptômes et de traitements.

Qu’est-ce que l’eczema suintant ?

L’eczéma suintant fait partie de l’évolution normale de la maladie eczéma :
  • Premier stade : les rougeurs apparaissent ;
  • Second stade : les rougeurs se couvrent de microvésicules le plus souvent invisibles à l’œil nu ;
  • Troisième stade : les microvésicules se rompent et libèrent leur liquide transparent, c’est l’éczéma suintant ;
  • Quatrième stade : la plaque d’eczéma devient croûteuse puis la peau retrouve son aspect normal.
Ces quatre stades s’enchaînent généralement très rapidement de sorte que l’eczéma suintant passe souvent inaperçu.

L’eczéma suintant est en lien avec les autres symptômes de l’eczéma, et notamment les démangeaisons. C’est d’ailleurs le grattage qui bien souvent entraine la rupture des microvésicules.

L’eczéma suintant touche préférentiellement l’enfant avant 2 ans. Sur les joues, sur la face externe des membres, sur le ventre : le petit enfant présente souvent des plaques très rouges et suintantes.

Qu’est-ce que l’eczema purulent ?

L’eczéma purulent est un eczéma suintant un peu particulier au cours duquel les plaques d’eczéma changent d’aspect : elles se recouvrent d’un liquide puis de croûtes jaunâtres du fait de la surinfection bactérienne. Dans ce cas une consultation médicale s’impose.

L’eczema suitant est-il contagieux ?

L’eczéma suintant n’est pas contagieux, puisqu’il s’agit avant tout d’eczéma, c’est-à-dire d’une maladie inflammatoire chronique de la peau.

En revanche, l’eczéma purulent est lié à une surinfection bactérienne de la peau et peut donc se transmettre d’une personne à une autre en cas de manipulation des lésions. Cependant, la contagiosité diminue dès lors qu’un traitement est instauré.

Eczema suitant : que faire ?

Le traitement de l’eczéma suintant repose sur les mêmes traitements que l’eczéma atopique, c’est-à-dire les crèmes à la cortisone et les émollients. Privilégier des textures légères pour éviter la macération.

Le traitement de l’eczéma purulent repose sur des antiseptiques et antibiotiques locaux et/ou généraux. Les crèmes à la cortisone ne sont pas forcément arrêtées au cours de cette période, car elles participent à la lutte contre l’inflammation de la peau.