Les soins qui changent votre quotidien

Plaques rouges (érythème, eczéma qui pique, qui brûle)

L’eczéma est une maladie de peau caractérisée par des plaques rouges (les lésions d’eczéma). La localisation de ces lésions varie, notamment en fonction du type d’eczéma et de l’âge. Mais le mécanisme aboutissant à l’apparition puis à la disparition de ces plaques reste toujours le même.

L’eczéma aigu : quatre phases

Au niveau microscopique, l’inflammation entraine des modifications de la structure de l’épiderme (couche la plus superficielle de la peau) et du derme (couche située juste en-dessous de l’épiderme). A l’œil nu, cela se traduit par des plaques rouges mal délimitées, c’est-à-dire dont les contours ne sont pas très nets. 

En théorie, l’eczéma aigu comprend quatre phases successives :
  • une « phase érythémateuse » au cours de laquelle des plaques rouges mais lisses apparaissent
  • une « phase vésiculeuse » marquée par la présence de toutes petites vésicules remplies d’un liquide clair
  • une « phase suintante » où les microvésicules se rompent, spontanément ou après grattage
  • une « phase croûteuse », suivie de la disparition de la lésion.
Lors d’une poussée d’eczéma, il n’est pas possible d’individualiser ces quatre phases, on ne constate que les symptômes de l’eczéma c’est-à-dire des plaques rouges et rugueuses. La guérison des plaques d’eczéma se fait sans cicatrice, sauf dans de rares cas où le grattage a été particulièrement intense.

L’eczéma chronique

L’eczéma chronique est caractérisé par un épaississement de la peau. Celle-ci devient également plus foncée et se quadrille. Les plaques d’eczéma chronique sont plus courantes chez le grand enfant et chez l’adulte. Elles sont plus difficiles à traiter, mais peuvent finir par disparaitre de la même manière que les plaques d’eczéma aigu.

Au-delà de l’aspect purement visuel, les plaques sont souvent associées à des picotements, des sensations de chaleur voire de brûlure, des démangeaisons, et finalement beaucoup d’inconfort.

Pour résumer, les plaques d’eczéma sont véritablement des plaques inflammatoires car elles regroupent les quatre piliers de la réaction inflammatoire : rougeur, gonflement, chaleur et douleur.