Les causes de l’hyperpigmentation

Les taches brunes sur la peau touchent de nombreuses personnes. Les causes des taches brunes sont variées et ont tendance à se cumuler entre elles. Mieux comprendre les différentes causes de l’hyperpigmentation permet de mettre en place des mesures préventives et curatives adaptées à chaque type de peau et chaque type de tache.

Hyperpigmentation: quels mécanismes?

L’hyperpigmentation et l’apparition de taches brunes résultent d’une augmentation de l’activité des mélanocytes, cellules épidermiques productrices de mélanine. La mélanine est le pigment biologique qui donne à la peau sa couleur plus ou moins foncée. La mélanine donne également leur couleur aux cheveux et aux yeux.
Tout facteur interne ou externe qui stimule l’activité des mélanocytes peut être considéré comme l’une des causes de l’hyperpigmentation pour une personne donnée.

Le soleil, ennemi public numéro 1

L’exposition solaire fait partie des principales causes de l’hyperpigmentation. Les taches brunes dues au soleil apparaissent sur l’ensemble des zones du corps exposées au soleil : le visage, le cou, le décolleté, les mains, les avant-bras, les épaules, le dos. 
Le soleil s’associe aux autres causes de pigmentation de la peau et favorise l’apparition des taches brunes sur toutes les zones découvertes du corps.

Le vieillissement cutané à l’origine de taches brunes

Avec l’âge, la peau devient plus fine, plus fragile, plus sensible aux agents aussi bien internes (hormones, etc.) qu’externes (soleil, pollution, etc.) d’où l’apparition de taches brunes associées à d’autres signes de l’âge comme les rides ou la perte de fermeté. 
Le soleil s’associe au vieillissement cutané dans le développement des taches brunes. C’est le photo-vieillissement, un vieillissement prématuré de la peau dû à une exposition répétée aux rayons UV. Le soleil est l’une des principales causes des taches de vieillesse. 

Les hormones, cause importante de taches brunes

Les hormones, et plus précisément les hormones sexuelles féminines, font partie des principales causes de l’hyperpigmentation. L’hyperpigmentation due aux hormones est appelée chloasma. 
Les circonstances d’apparition des taches brunes hormonales sont variées et mettent toutes en jeu un excès d’hormones : la grossesse, les contraceptifs hormonaux, les traitements hormonaux substitutifs. La grossesse est une période particulièrement à risque de taches brunes, appelées mélasma ou masque de grossesse.
Les taches brunes hormonales apparaissent sur le visage : le front, les joues, les ailes du nez, la lèvre supérieure, le menton. Lorsque le taux d’hormones revient à la normale, par exemple après l’accouchement ou lors de l’arrêt du traitement hormonal, les taches peuvent finir par s’estomper mais elles peuvent aussi persister et nécessiter une prise en charge adaptée.

Les lésions inflammatoires sources de taches brunes

L’hyperpigmentation post-inflammatoire est l’une des plus importantes causes d’hyperpigmentation, en particulier chez les personnes ayant la peau noire ou métissée. A la suite d’une inflammation de la peau (acné, eczéma, psoriasis, séance de peeling ou de laser…) ou de toute autrelésion (brûlure, écorchure…), la peau se répare mais produit en même temps une plus grande quantité de mélanine d’où l’apparition de taches brunes ou d’une cicatrice hyperpigmentée à l’endroit de la lésion.

Les médicaments responsables d’hyperpigmentation

Certains médicaments sont connus comme étant des causes d’hyperpigmentation. Ils donnent une coloration anormale à la peau. Exemples : amiodarone, hydroxychloroquine, neuroleptiques de type phénothiazines…
Ne pas confondre avec les molécules photosensibilisantes : sous l’effet du soleil, ces dernières conduisent à une réaction inflammatoire avec rougeurs, plaques, démangeaisons… Exemples : anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques de type fluoroquinolones.

Certains médicaments sont à la fois photosensibilisants et sources d’hyperpigmentation.
Pour savoir si votre traitement comprend un ou plusieurs médicaments sources d’hyperpigmentation, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
Prévoir une protection solaire efficace tout au long du traitement est vivement recommandé. A l’arrêt du traitement, la pigmentation redevient normale mais cela peut prendre des mois voire des années.

Et la pollution?

La pollution rend la peau plus sensible (voire intolérante), plus sèche, plus terne. Elle participe au vieillissement prématuré de la peau. L’oxydation des molécules présentes dans la peau et en particulier du sébum, contribue à l’apparition des taches brunes. La pollution constitue donc une des causes de l’hyperpigmentation.

L’impact du mode de vie sur les taches brunes

Les causes de l’hyperpigmentation comprennent des facteurs environnementaux comme le tabagisme, aussi bien actif que passif.
L’excès de lumière bleue serait également impliqué dans le vieillissement prématuré de la peau et source de taches brunes. La lumière bleue est une partie de la lumière visible. Elle est produite de façon naturelle par le soleil et de façon artificielle par les éclairages de type LED et les écrans. Passer chaque jour de nombreuses heures devant les écrans peut donc avoir des conséquences néfastes sur la peau même si cela n’est pas comparable à l’exposition solaire.

Certaines maladies provoquent des taches brunes

L’affection cutanée appelée acanthosis nigricans est marquée par la présence de plaques sombres et épaisses au niveau de certains plis du corps. Elle peut être associée à certaines maladies métaboliques comme le diabète ou le syndrome des ovaires polykystiques.
Le lupus est une maladie auto-immune au cours de laquelle la peau peut présenter d’importantes rougeurs en particulier au niveau du visage. Par la suite, ces plaques rouges peuvent devenir brunes et persister dans le temps. Le principal traitement utilisé pour la prise en charge du lupus, l’hydroxychloroquine, est également une autre cause d’hyperpigmentation.

Des carences vitaminiques impliquées dans l’hyperpigmentation

Certaines carences vitaminiques participeraient à l’apparition des taches brunes et constitueraient donc des causes supplémentaires d’hyperpigmentation. C’est par exemple le cas de la vitamine B12. Elle participe à la régulation de la mélanine dans la peau. En l’absence de vitamine B12, la peau produit davantage de mélanine et les taches d’hyperpigmentation apparaissent. Pour éviter d’être carencé en vitamine B12, consommer des aliments qui en contiennent : les viandes, les poissons, les produits laitiers. Les personnes végétariennes et végétaliennes doivent généralement envisager une supplémentation en vitamine B12 pour ne pas développer de carences.

A retenir

Les causes d’hyperpigmentation sont extrêmement variées : hormones, médicaments, carences… Agir sur ces différentes causes d’hyperpigmentation permet de limiter l’apparition des taches brunes. Mention spéciale pour le soleil, qui accompagne toutes les causes d’hyperpigmentation et favorise le développement des taches brunes.

Nos routines de soin

Ma routine
Protection solaire visage et corps

Action pour aider à prévenir et atténuer les effets néfastes du soleil 

Voir cette routine > Protection solaire visage et corps > Voir ma routine >

Ma routine
Unification du teint visage

Action sur les taches brunes et/ou le masque de grossesse

Voir cette routine > Unification du teint visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-âge visage

Action sur les taches brunes, rides et la perte de fermeté de la peau

Voir cette routine > Anti-âge visage > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >