Les soins qui changent votre quotidien

Les croûtes de lait

On appelle croûtes de lait, la dermite ou dermatite séborrhéique du nourrisson. Bien qu’il n’y ait aucun rapport avec le lait, on les appelle ainsi à cause de la ressemblance avec du lait qui aurait séché sur une plaque de cuisson. La dermite séborrhéique du nourrisson, fréquente durant les neufs premiers mois de la vie, apparaît en général après la deuxième semaine de vie des nouveau-nés. 

Qu’est-ce que les croûtes de lait ?

Tout à fait inoffensives et sans danger pour le nouveau-né, les croûtes de lait inquiètent et gênent souvent les parents. 
Ces derniers souhaitent tout savoir sur les croûtes de lait qui apparaissent sans raison évidente sur le cuir chevelu de leur nouveau-né. 
 
Les causes des croûtes de lait ne sont pas précisément connues ; cependant, à ce jour, il existe plusieurs pistes sur les facteurs influençant leur apparition. Elles seraient liées à un excès de production de sébum par la peau qui provoquerait la prolifération d’une levure naturellement présente en surface (les levures du genre Malassezia). Cette levure engendre une inflammation et l’accélération de l’élimination des cellules mortes à l’origine des squames visibles à la surface du cuir chevelu. 
 
On entend parler de deux types de croûtes de lait : 
  • La forme dite sèche, qui apparaît dans les premières semaines de vie qui suivent la naissance et prédisposerait le bébé à une peau grasse à l’âge adulte.
  • Et la forme dite humide qui s’accompagne de suintements et qui ferait partie de l’eczéma allergique du nourrisson. 
Aujourd’hui il n’existe pas suffisamment de données scientifiques pour affirmer ces constations, mais ce sont des faits qui ont pu être observés par certains pédiatres. N’oublions pas pour autant que les croûtes de lait sont une affection spontanément résolutive et inoffensive et qu’elles ne présentent aucun caractère de gravité. 
 
Les croûtes de lait sont bénignes et fort heureusement non gênantes pour le bébé, elles sont cependant inesthétiques et peuvent être gênantes pour les parents. Si l’on fait le choix de les traiter, il est important de comprendre ce que sont les croûtes de lait pour mettre en place des soins appropriés afin d’éviter qu’elles ne persistent, s’étendent ou s’infectent. 

Comment reconnaître les croûtes de lait ?

Il est facile de reconnaître les croûtes de lait. Les lésions se manifestent dans les formes typiques par des plaques érythémateuses (= plaques rouges) recouvertes de squames épaisses (= peaux mortes), grasses et jaunâtres au sommet de la tête et en regard de la fontanelle antérieure (= espace entre les os du crâne des nouveau-nés, qui s’ossifie progressivement au cours de la croissance). La fontanelle est le point de réunion des os du crâne si situant sur le dessus de ce dernier. La fontanelle est une zone encore ouverte et molle les premières semaines de vie, on n’ose donc pas toujours la toucher ou la traiter ; pour autant cette zone n’est pas si fragile que cela et peut tout à fait supporter un lavage doux. 

Parfois les croûtes de lait s’étendent au-delà du cuir chevelu, au niveau des sourcils, dans certains plis cutanés ou même jusqu’au siège. 
Les croûtes de lait ne provoquent pas d’altération de l’état général, n’engendrent aucune gêne ni de démangeaisons. Dans la plupart des cas, les lésions disparaissent en quelques semaines ou moins mais elles peuvent parfois persister jusqu’au deux ou trois ans de l’enfant.   

Que faire contre les croûtes de lait ?

Contrairement aux idées reçues, les croûtes de lait n’ont aucun rapport avec une hygiène insuffisante ou inadaptée. 
Elles sont la résultante de cet excès de sébum qui piège en surface les squames ou cellules mortes produites en excès. 

Bénignes et inoffensives, que faut-il faire contre les croûtes de lait ?
Dans la majorité des cas, la dermite séborrhéique du nourrisson est transitoire et peut disparaître avec des mesures d’hygiène simples. Il est préconisé d’utiliser un shampooing doux sans savon formulé spécialement pour les bébés. 
Lorsque les croûtes sont en grande quantité ou bien très épaisses, il est possible d’avoir recours à des soins spécifiques pour en venir à bout. 
Des soins ou lotions, qui s’appliquent avant la toilette, ou des shampooings ayant une action kératolytique (action permettant de décoller les cellules mortes) pour favoriser l’élimination des squames peuvent être conseillés seuls ou en association. 
Après chaque bain et une fois les cheveux bien rincés, brosser doucement avec une brosse à cheveux adaptée pour les nourrissons afin de ne pas irriter le cuir chevelu. L’action mécanique du brossage permettra d’éliminer les croûtes de lait qui se détachent plus facilement grâce à l’action des soins. 

Si les traitements ne fonctionnent pas au bout de quelques semaines, ou bien si les croûtes de lait s’étendent ou encore s’il y a une forte inflammation du cuir chevelu (rougeur), une consultation chez votre médecin de famille s’impose. 

Quels remèdes contre les croûtes de lait ?

Les croûtes de lait ne sont pas une pathologie nouvelle ! Nos grand-mères avaient déjà leurs astuces et leurs remèdes contre les croûtes de lait ! Comme l’utilisation de corps gras (vaseline, …), à appliquer sur le cuir chevelu du bébé deux heures avant le bain pour ramollir les croûtes et en faciliter leur élimination. Lorsque le nourrisson n’a pas encore de cheveux, on conseille plutôt d’utiliser du liniment ou de l’huile d’olive à la place de la vaseline. 
D’autres remèdes plus naturels dont l’efficacité n’a pas encore été scientifiquement prouvée comme le lait maternel, les solutions homéopathiques, … ont été testés par de nombreuses mamans. 

Au-delà des traitements naturels ou non, il est particulièrement important d’adopter des gestes d’hygiène avec des produits adaptés pour apaiser le cuir chevelu, limiter les risques de nouvelle irritation et éviter la formation de nouvelles croûtes.  

Les croûtes de lait sont une pathologie cutanée courante mais surtout transitoire ; elle ne laisse pas de traces sur la peau et ne présage pas obligatoirement d’une dermite séborrhéique à l’âge adulte. 
Le terme croûtes de lait est bien spécifique du nourrisson, lorsque l’adulte est atteint d’une pathologie cutanée qui y ressemble, il s’agira soit de pellicules simples soit d’une dermite séborrhéique de l’adulte. Une pathologie chronique qui évolue par poussée et qui se distingue de la forme du nourrisson par de nombreux critères. 

Nos routines de soin

Ma routine
Contre les croûtes de lait

Action sur le visage et le cuir chevelu du nourrisson (dès 3 mois)

Voir cette routine > Contre les croûtes de lait > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >