l-hyperpigmentation-ducray

L'hyperpigmentation

l-hyperpigmentation-ducray

L’hyperpigmentation est une affection cutanée très courante, non infectieuse, non contagieuse, mais pouvant être gênante d'un point de vue esthétique et altérer la qualité de vie en raison de son caractère affichant et durable.

Dans ce dossier, nous vous proposons de revenir plus en détail sur le phénomène d’hyperpigmentation, d’explorer ses différentes causes mais aussi de découvrir les bons gestes à adopter au quotidien pour atténuer les taches brunes.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Qu’est-ce que l’hyperpigmentation de la peau?

L’hyperpigmentation se caractérise par la présence de taches brunes sur les parties du corps régulièrement exposées au soleil. En effet, le soleil est la principale cause des hyperpigmentations, en association avec d’autres facteurs propres à chacun.
Les taches d’hyperpigmentation résultent d’une augmentation de l’activité de la mélanine, la molécule biologique à l’origine de la pigmentation de la peau, c’est-à-dire responsable de sa couleur.
Il existe plusieurs formes d’hyperpigmentation :

  • Le chloasma est marqué par la présence de taches hyperpigmentées sur le visage, notamment le front, les joues, les ailes du nez, la lèvre supérieure et le menton. Ce type d’hyperpigmentation touche essentiellement les femmes entre 20 et 45 ans soumises à d’importantes quantités d’hormones, pendant la grossesse, la contraception ou tout autre traitement hormonal ;
  • Le lentigo est plus diffus et concerne l’ensemble des zones exposées au soleil : le visage mais aussi le cou, le décolleté, le dos des mains, les avant-bras, les épaules, le dos. Ce type d’hyperpigmentation touche les hommes et les femmes à partir de 45 ans. Le lentigo est fortement associé au vieillissement cutané. D’ailleurs, les personnes atteintes de lentigo présentent également des rides et une perte de fermeté.
  • L’hyperpigmentation post-inflammatoire se développe suite à une lésion ou une inflammation cutanée. Les circonstances de son apparition sont très variées : acné, eczéma, psoriasis, blessure, brûlure, peeling, laser...

L’hyperpigmentation de la peau est un phénomène très fréquent : elle touche 1 femme sur 3 sous contraceptifs hormonaux, et 90 % des femmes de plus de 50 ans(1).
Les personnes à la peau foncée, noire ou métissée, sont plus susceptibles de développer une hyperpigmentation. En effet, ces personnes ont déjà la peau pigmentée et riche en mélanine. Parfois dès l’enfance, elles présentent des irrégularités dans leur pigmentation naturelle. Le soleil, les hormones, l’âge, mais aussi toute inflammation cutanée peuvent entrainer l’apparition de nouvelles taches brunes.

Qu’est-ce que le masque de grossesse ou mélasma?

Le masque de grossesse est une forme particulière d’hyperpigmentation. Aussi appelé mélasma, c’est un ensemble de taches brunes qui apparaissent au moment de la grossesse, généralement à partir du 4ème mois. On estime que 90% des femmes enceintes sont concernées par le masque de grossesse(2). La prévention repose sur une protection solaire maximale pendant la grossesse.
Les taches d’hyperpigmentation prennent place sur le visage mais aussi sur le cou et le ventre : c’est la fameuse « linea nigra ». Les grains de beauté ont également tendance à devenir plus foncés pendant la grossesse sans qu’il soit nécessaire de s’inquiéter.
Les taches hyperpigmentées s’estompent très progressivement après l’accouchement mais peuvent également persister et poser un problème esthétique à la jeune maman. Certains soins dermo-cosmétiques ciblés qui préviennent ou corrigent les taches brunes peuvent être utilisés pendant la grossesse et l’allaitement, pensez à bien lire les étiquettes.

Quelles sont les parties du corps concernées par l’hyperpigmentation?

L’hyperpigmentation de la peau se traduit par la présence de taches brunes sur le corps et par de très nombreuses localisations :

  • Le visage, et notamment le front, les joues, les ailes du nez, les lèvres, le menton, le contour des yeux ;
  • Le cou ;
  • Le décolleté ;
  • Le dos des mains ;
  • Le ventre dans le cas des femmes enceintes ;
  • Les avant-bras ;
  • Les épaules ;
  • Le dos.

L’hyperpigmentation concerne donc l’ensemble des zones exposées au soleil. Appliquer une crème solaire haute protection est un excellent moyen de prévenir les taches brunes.

Quelles sont les causes de l’hyperpigmentation?

Il existe plusieurs causes de l’hyperpigmentation :

  • Le soleil est le principal facteur de risque d’hyperpigmentation. Il stimule la synthèse de mélanine, ce qui contribue au bronzage mais aussi à l’apparition de taches brunes. Pas besoin d’atteindre le coup de soleil pour voir se développer des taches hyperpigmentées : une exposition solaire répétée et sans protection suffit ;
  • Les hormones féminines favorisent l’activité des mélanocytes. En association avec le soleil, elles entrainent l’apparition de taches pigmentaires et sont donc sources d’hyperpigmentation ;
  • Le vieillissement cutané est aussi un grand pourvoyeur de taches. Le vieillissement cutané prématuré étant intimement lié à l’exposition solaire, on parle également de photo-vieillissement ;
  • Les inflammations cutanées de tout type (acné, eczéma, psoriasis, blessure, laser, peeling…) peuvent laisser des cicatrices ou des taches hyperpigmentées. Pour éviter d’en arriver là, il est recommandé de corriger l’inflammation cutanée, protéger la peau lésée du soleil et d’éviter de manipuler les lésions ;
  • Autres causes possibles d’hyperpigmentation : médicaments, maladies chroniques, carences vitaminiques, pollution, lumière bleue…

Comment enlever les taches brunes?

L’hyperpigmentation disparait rarement spontanément. Au contraire, au fil du temps, les taches hyperpigmentées ont tendance à se multiplier et à s’installer durablement. Heureusement, plusieurs traitements permettent d’enlever les taches brunes :

  • Les crèmes anti-taches brunes constituent le premier niveau d’action. Disponibles sans ordonnance, ces crèmes visent à corriger l’hyperpigmentation, à unifier le teint et à protéger la peau, notamment des méfaits du soleil ;
  • Les traitements médicamenteux, prescrits par le dermatologue, contiennent généralement de l’hydroquinone, actif dépigmentant de référence ;
  • Les traitements réalisés par le dermatologue au cabinet : laser, peeling, cryothérapie.

Le dermatologue est le médecin spécialiste de la peau, des cheveux et des ongles. Il confirme le diagnostic d’hyperpigmentation, prescrit et/ou réalise certains traitements. Il surveille régulièrement l’état de la peau et les grains de beauté.

L’hyperpigmentation au quotidien

En parallèle des traitements destinés à enlever les taches brunes, la personne ayant une hyperpigmentation peut mettre en place un certain nombre de bons gestes au quotidien.
Ainsi, que faire en cas de taches brunes ?

  • Appliquer quotidiennement une crème solaire haute protection pour éviter l’apparition ou l’aggravation des taches hyperpigmentées ;
  • Faire le plein de vitamines dans l’assiette et dans les soins dermo-cosmétiques. Miser en particulier sur les vitamines C et E, anti-oxydantes ;
  • Camoufler les taches d’hyperpigmentation grâce à un maquillage de bonne qualité, non comédogène, respectueux des peaux sensibles ;
  • Eventuellement compléter la prise en charge de l’hyperpigmentation par des méthodes naturelles. Attention, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées pendant la grossesse et l’allaitement.

(1) Brenner M, Hearing VJ. Modifying skin pigmentation - approaches through intrinsic biochemistry and exogenous agents. Drug Discov Today Dis Mech. 2008
(2) Tyler KH. Physiological skin changes during pregnancy. Clin Obstet Gynecol. 2015

Faites votre diagnostic

Faites votre diagnostic

Vous avez des taches brunes, des rides, la peau moins ferme sur le visage, le décolleté ou le dos des mains ? Vous n’êtes pas sûr de savoir quels soins appliquer ? Faites votre diagnostic et choisissez la routine de soin adaptée à votre type de peau.

Mon diagnostic
Retour en haut