DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Soulager les démangeaisons nocturnes

DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Comme leur nom l’indique, les démangeaisons nocturnes surviennent la nuit, pendant que la personne dort... ou essaie de dormir ! En effet, le prurit nocturne perturbe le sommeil, en entraînant aussi bien des difficultés d'endormissement que des réveils au cours de la nuit. Il en résulte un sommeil de moins bonne qualité et de nombreuses conséquences pendant la journée : fatigue, difficultés de concentration, irritabilité... Savoir d’où viennent les démangeaisons nocturnes permet de mieux les prendre en charge et de retrouver un sommeil réparateur. Faisons le point !

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Qu’est-ce qui provoque les démangeaisons nocturnes ? 

Avoir la peau qui gratte le soir et la nuit est le signe de très nombreuses affections, à la fois dermatologiques et non dermatologiques. Voici quelques exemples de maladies source de démangeaisons nocturnes : 

  • Des maladies inflammatoires chroniques de la peau comme l’eczéma ou le psoriasis.
  • Des infections cutanées comme les mycoses ou la gale. En cas de gale, les démangeaisons sont plus intenses le soir et la nuit tout simplement car la femelle pond ses œufs et creuse des sillons dans la peau majoritairement à ce moment-là. A l’inverse, en cas d’infestation par des punaises de lit, les démangeaisons sont plus intenses le matin et font suite aux piqûres de la nuit. 
  • Des maladies non cutanées comme la cholestase. Il s’agit d’une affection hépatique au cours de laquelle la bile ne s’écoule plus correctement. Les démangeaisons nocturnes constituent un des principaux signes cliniques de la cholestase.
  • Certains cancers peuvent également s’accompagner de démangeaisons nocturnes. C'est le cas de certains cancers hématologiques comme les lymphomes. Les démangeaisons le soir et la nuit sont parfois associées à des sueurs nocturnes, mais aussi à de la fatigue et une altération de l’état général. Une consultation s’impose. 

Des facteurs externes comme la chaleur ou les frottements avec les draps pourraient expliquer l’aggravation de certaines démangeaisons la nuit. 

Les démangeaisons nocturnes ont des conséquences sur le sommeil, sur le comportement en journée et également sur la peau. En effet, les lésions de grattage sont souvent plus importantes en cas de démangeaisons dans le lit car la personne se gratte plus fort sans même s'en rendre compte. Il devient donc important de trouver des solutions pour soulager les démangeaisons nocturnes. 

Comment éviter de se gratter la nuit ? 

En cas de démangeaisons nocturnes, il est important d’aller consulter un médecin afin de préciser la cause des démangeaisons. En effet, il peut s’agir d’une infection par le sarcopte de la gale, et dans ce cas un traitement anti-parasitaire doit rapidement être mis en place pour éviter le propagation de l'épidémie. Le cancer étant également une cause rare mais possible de démangeaisons nocturnes, un diagnostic rapide permet une prise en charge adaptée et un meilleur pronostic. Une fois la cause des démangeaisons nocturnes identifiée, se conformer à la prescription médicale. 

En parallèle, soulager les démangeaisons nocturnes implique de mettre en place de nouvelles habitudes bénéfiques pour la peau. Voici quelques conseils simples permettant d’atténuer les démangeaisons nocturnes et de passer de meilleures nuits :

  • Prendre une douche avant d’aller se coucher. Préférer une douche tiède et rapide, et utiliser un produit lavant spécifique pour atténuer les démangeaisons nocturnes : un savon surgras, un syndet ou une huile lavante apaisante. Bien rincer, sécher en tamponnant délicatement la peau avec une serviette douce en coton, puis appliquer généreusement une crème anti-démangeaisons. 
  • Choisir un linge de lit adapté à la peau sensible et sujette aux démangeaisons nocturnes : privilégier des matières naturelles, douces et confortables comme le coton, le lin ou la soie. Ces matières présentent l’avantage de laisser respirer la peau. Même chose pour les sous-vêtements et le pyjama : limiter au maximum les matières synthétiques pour éviter les démangeaisons nocturnes. Prendre soin de son linge en le lavant très régulièrement, avec un peu de lessive hypoallergénique et sans parfum. 
  • Eviter de surchauffer la chambre, cela favorise la transpiration et donc les démangeaisons nocturnes. Un air trop sec peut également dessécher la peau et augmenter le risque de démangeaisons nocturnes. Un humidificateur d’air est peut-être à prévoir dans la chambre. 
  • Sur la table de nuit, placer un verre d’eau et des outils pour lutter contre les démangeaisons nocturnes : un spray d’eau thermale, une crème anti-démangeaisons et une lotion sans rinçage en cas de démangeaisons du cuir chevelu.
Retour en haut