DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Démangaisons sur les jambes

DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Les démangeaisons sur les jambes sont courantes, elles concernent les chevilles, les mollets, les cuisses et/ou se situent entre les jambes. Les raisons pour lesquelles on a les jambes qui grattent sont variables d’un individu à un autre. Une fois la cause des démangeaisons des jambes mise en évidence, des solutions existent pour soulager le prurit.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Pourquoi mes jambes me grattent ? 

Avoir le corps qui démange peut venir : 

  • D’une cause dermatologique : un eczéma (sur les jambes, cela s’appelle un eczéma variqueux), un psoriasis, une infection cutanée... 
  • D’une cause non dermatologique : c’est ce que l’on appelle le prurit sine materia, c’est-à-dire sans lésion cutanée pouvant l’expliquer. Les causes de ce prurit sont variées et parfois complexes à identifier : maladie hépatique ou rénale, troubles endocriniens, cancers, médicaments, âge avancé, grossesse, troubles neurologiques ou psychologiques... 

Dans le cas des démangeaisons des jambes, quelques causes reviennent souvent :

  • Le sport : le port de vêtements techniques, les frottements, la transpiration, provoquent des démangeaisons sur les jambes. Ces démangeaisons apparaissent généralement pendant l’effort physique mais peuvent persister après la séance. Des sports comme le vélo ou la course à pied sont particulièrement à risque de démangeaisons sur les jambes et plus précisément de démangeaisons entre les cuisses. 
  • La sécheresse cutanée : les jambes devraient faire l’objet de toutes les attentions, comme le visage ou les mains. Or, dans les faits, c’est loin d’être le cas. Par manque de temps ou d’envie, les jambes ne sont pas hydratées correctement, d’où une peau plus sèche qu’ailleurs et des démangeaisons sur les jambes.
  • Les troubles circulatoires : l’insuffisance veineuse concerne de nombreuses personnes, aussi bien des hommes que des femmes. Les femmes enceintes sont particulièrement sujettes à l’insuffisance veineuse. Celle-ci se traduit très souvent par une sensation de jambes lourdes et des démangeaisons sur les jambes. Le port de chaussettes, bas ou collant de compression médicale est vivement recommandé en cas d’insuffisance veineuse. Cependant, ces dispositifs médicaux peuvent à leur tour entraîner des démangeaisons au mollet ou des démangeaisons entre les jambes, notamment s’ils ne sont pas changés tous les jours ou s’ils sont en fibres synthétiques. Les bas de compression médicale sont parfois responsables de démangeaisons à la cuisse en raison de la présence de composants irritants ou allergisants au niveau de la bande de fixation. 
  • Les allergies : à un lait pour le corps, à une cire, à une lessive, à un bijou de cheville ...  
  • Les irritations : un pantalon trop rigide ou trop serré provoque une irritation et des démangeaisons sur les jambes. Même chose après une épilation, la peau est irritée pendant quelques heures voire quelques jours. Les démangeaisons sur les jambes sont parfois plus importantes la nuit à cause des frottements irritants avec les draps et l’augmentation de température. 
  • Des maladies plus sérieuses : la thrombose veineuse profonde, aussi appelée phlébite, se traduit par une jambe lourde, gonflée et douloureuse. D’autres symptômes sont parfois associés à la phlébite, et notamment des démangeaisons au niveau du tibia. En cas de phlébite, la personne doit rapidement être placée sous anticoagulants à dose curative. Une autre maladie à connaître et à laquelle il faut penser est l’érysipèle. Il s’agit d’une infection bactérienne marquée par une jambe rouge et brillante et de la fièvre. Là encore, des démangeaisons de la jambe peuvent accompagner les principaux symptômes. La prise en charge doit être rapide, et consiste notamment à administrer des antibiotiques. 

Comment soulager les démangeaisons sur les jambes ? 

En cas de démangeaisons sur les jambes, quelques règles simples permettent d’apaiser la peau et de retrouver du confort au niveau des jambes :

  • Laver les jambes à l’eau tiède, avec un savon surgras, un syndet ou une huile lavante apaisante. Rincer et sécher sans frotter, en tamponnant délicatement avec une serviette douce en coton.
  • Après la douche, appliquer généreusement une crème anti-démangeaisons. Renouveler l’application autant de fois que nécessaire, et notamment avant une séance de sport pour limiter le risque de démangeaisons sur les jambes.
  • Eviter les pantalons trop rigides ou trop serrés. Privilégier les matières naturelles comme le coton. Même chose pour la literie.
  • Pour éviter les démangeaisons sur les jambes, choisir des chaussettes, bas ou collants en fibres naturelles, et en changer tous les jours.
Retour en haut