DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Le prurit sine materia

DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Le prurit est une sensation désagréable que tout le monde connait. Par contre, les origines du prurit sont très variables d’une personne à une autre. Le prurit d’origine non dermatologique, aussi appelé prurit sine materia, est un vaste ensemble qui comprend les prurits systémiques, neurologiques, psychogènes et tous les autres prurits de cause indéterminée. Mieux connaître le prurit sine materia permet de mieux comprendre les raisons du grattage et d’améliorer la prise en charge des personnes atteintes.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Reconnaître un prurit sine materia

Le prurit sine materia se définit comme un prurit d’origine non dermatologique, c’est-à-dire un prurit sans lésion cutanée pouvant l’expliquer. 

Le prurit sine materia peut s’accompagner de lésions cutanées, parfois très importantes, qui apparaissent sous l’effet du grattage. 

Le prurit sine materia peut être localisé ou généralisé, et peut toucher absolument toutes les parties du corps. 

Quelles sont les causes du prurit sine materia ? 

Les causes du prurit sine materia sont extrêmement variées. Pour y voir plus clair, il est préférable de séparer les différents prurits sine materia en plusieurs catégories bien distinctes, selon la cause de prurit :

  • Les prurits systémiques. De nombreuses maladies systémiques, plus ou moins fréquentes, plus ou moins graves, peuvent s’accompagner d’un prurit sine materia. Parmi elles, citons la cholestase, qui est une maladie du foie ; l’insuffisance rénale chronique ; les hémopathies, ou maladies du sang, et notamment les lymphomes ; les cancers ; les maladies auto-immunes ; des infections virales ou parasitaires ; le diabète ; les troubles de la thyroïde ; certaines carences micronutritionnelles, comme la carence en fer ; etc... Dans certains cas, c’est le prurit qui est le symptôme le plus gênant pour la personne et c’est ce qui la pousse à consulter son médecin traitant. La réalisation d’examens complémentaires permet ensuite de poser le diagnostic et de mettre en place un traitement adapté à la pathologie en cause. Dans la catégorie des prurits sine materia d’origine systémique, il est possible d’ajouter tous les prurits d’origine médicamenteuse et le prurit de la grossesse
  • Les prurits neurologiques. Ces prurits sine materia sont dus à une atteinte du système nerveux au niveau central (ex : sclérose en plaques) ou périphérique (ex : zona). Il existe d’autres types de prurits neurologiques, par exemple ceux qui sont dus à une compression nerveuse. Les prurits neurologiques s’accompagnent souvent d’autres sympômes gênants au quotidien comme des picotements, des sensations de brûlures ou encore des douleurs. 
  • Les prurits psychogènes. Aussi appelés prurits nerveux, les prurits sine materia d’origine psychogène peuvent avoir pour point de départ un événément marquant comme un deuil, un licenciement, la maladie d’un proche... Les démangeaisons nerveuses sont parfois associées à une maladie psychiatrique, comme par exemple une psychose. Dans ce cas, le prurit peut résulter d’un délire parasitaire et être particulièrement difficile à vivre pour le patient et son entourage. Les prurits psychogènes s’aggravent généralement pendant les périodes de repos et donc la nuit. Le stress aggrave les démangeaisons liées au prurit psychogène. 
  • Les prurits d’origine indéterminée : ici se trouvent tous les prurits sine materia dont on n’a pas pu trouver l’origine, après avoir éliminé toutes les autres causes possibles. L’un des prurits sine materia les plus courants présent dans cette catégorie est le prurit sénile, qui touche spécifiquement les personnes âgées. 

Dans tous les cas, différents facteurs ont tendance à favoriser le prurit sine materia : la sécheresse cutanée, les conditions climatiques, le stress, le recours à des produits d’hygiène et de soins inadaptés, les vêtements trop serrés... 

Soulager les démangeaisons liées à un prurit sine materia 

Le traitement d’un prurit sine materia dépend de l’origine du prurit. Il n’existe pas de traitement unique, ni de traitement miracle. Trouver la cause du prurit sine materia est essentiel pour la suite de la prise en charge. 
Quelle que soit la cause du prurit sine materia, des mesures simples sont mises en place au quotidien pour soulager la personne qui se gratte : prendre des douches tièdes et rapides, se laver avec un savon surgras, un syndet ou une huile lavante, s’hydrater la peau avec une crème hydratante riche en actifs anti-démangeaisons, porter des vêtements amples en coton, s’apaiser pour diminuer le prurit dû au stress.

Retour en haut