Les soins qui changent votre quotidien

Bactérie : Cutibacterium acnes

Le microbiome cutané est l’ensemble des micro-organismes vivant à la surface de la peau et participant à son bon fonctionnement. En cas d’acné, on parle de dysbiose ou de déséquilibre du microbiome. Cette dysbiose est notamment à l’origine de l’acné inflammatoire et de son caractère chronique.

Quelles sont les bactéries de l’acné ?

Anciennement connue sous le nom de Propionibacterium acnes, Cutibacterium acnes est la principale bactérie en cause dans l’acné. C’est une bactérie présente dans les glandes sébacées de tous les individus et qui existe sous différents types. Cutibacterium acnes fait partie intégrante du microbiome cutané et participe à son équilibre. C’est une bactérie saprophyte, c’est-à-dire qu’elle se nourrit de matières organiques en décomposition comme par exemple le sébum.

Comment agissent les bactéries de l’acné ?

En cas d’acné, certains types de Cutibacterium acnes disparaissent tandis que d’autres deviennent prédominants. Cette perte de diversité est un premier élément en faveur de la dysbiose. En parallèle, d’autres bactéries de la famille des staphylocoques (principalement les S.epidermidis et aussi les S.aureus) prolifèrent et accentuent le déséquilibre du microbiome

En parallèle, Cutibacterium acnes a une action sur les cellules productrices de sébum et interviendrait donc également sur les phénomènes d’acné rétentionnelle. Le microbiome cutané est donc impliqué dans les deux principales formes d’acné, l’acné inflammatoire et l’acné rétentionnelle.

Le déséquilibre du microbiome cutané s’accompagne de la formation de biofilms : ce sont de fines couches qui isolent les bactéries de l’extérieur, leur permettant de continuer à se développer et les rendent plus résistantes aux traitements antibactériens. Il a été aussi montré que certaines souches de C.acnes peuvent jouer un rôle dans le degré de sévérité de l’acné juvénile.

Il est donc indispensable de respecter la diversité du microbiome cutané, de l’entretenir et pour les patients acnéiques, utiliser des produits adaptés afin de la RESTAURER.

Comment restaurer le microbiome cutané en cas d’acné ?

Quel que soit le traitement, l’hygiène doit rester douce, sans savon et à pH physiologique, pour ne pas risquer de déséquilibrer un peu le microbiome.

Certains traitements anti-acné prescrits reposent sur des antibiotiques pour lutter contre Cutibactérium acnes mais cela risque de perturber un peu plus le microbiome cutané. En général, ces traitements ne doivent pas être utilisés seuls pour ne pas conduire à l’apparition de résistances et à des échecs thérapeutiques.

La piste à privilégier est d’utiliser certains actifs présents dans les crèmes anti-acné qui limitent la formation du biofilm et/ou participent au rééquilibrage du microbiome cutané et qui régulent donc l’apparition de l’acné.

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-points noirs visage

Désincruste et purifie les pores

Voir cette routine > Anti-points noirs visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-boutons visage

Action sur les points blancs/rouges enflammés

Voir cette routine > Anti-boutons visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-brillance visage

Action hydratante et matifiante sur les peaux grasses à imperfections

Voir cette routine > Anti-brillance visage > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-imperfections des peaux adultes visage

Action sur les boutons, marques et premières rides

Voir cette routine > Anti-imperfections des peaux adultes visage > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >