l-hyperpigmentation-sur-les-peaux-noires-et-metisses-ducray

L'hyperpigmentation sur les peaux noires et métisses

l-hyperpigmentation-sur-les-peaux-noires-et-metisses-ducray

L’hyperpigmentation, c’est-à-dire la pigmentation inégale de la peau, est une réalité et parfois un complexe pour de nombreuses personnes à la peau noire ou métissée. L’hyperpigmentation sur une peau noire présente certaines particularités.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Pourquoi l’hyperpigmentation est-elle plus fréquente sur une peau noire?

La peau noire présente un taux élevé de mélanine, le pigment responsable de sa coloration. Sous l’action d’un ou plusieurs facteurs favorisants, la peau noire va produire un surplus de mélanine qui va conduire à l’apparition de taches brunes.
La présence de taches brunes est souvent plus visible sur peau foncée que sur peau claire, en rendant très rapidement le teint non homogène.

Quelles sont les causes de l’hyperpigmentation sur les peaux noires ?

Certaines causes sont communes aux peaux claires comme aux peaux foncées : l’exposition solaire, les hormones, certains médicaments, le vieillissement cutané associé à l’apparition de taches de vieillesse.
L’hyperpigmentation post-inflammatoire est courante chez les personnes à la peau noire. Une acné, un eczéma, une simple blessure, conduisent localement à un excès de production de la mélanine et à l’apparition plus ou moins durable de taches brunes.

Comment éviter l’hyperpigmentation sur une peau noire ?

La protection solaire est indispensable, y compris pour les personnes à la peau noire qui ont tendance à se sentir naturellement protégées.
Traiter rapidement et efficacement toutes les lésions cutanées, en évitant de les manipuler ou de les gratter.
Au quotidien, il est conseillé d’appliquer une crème et/ou un sérum anti-taches adaptés à sa carnation.

Comment traiter l’hyperpigmentation sur une peau noire ?

Le traitement de l’hyperpigmentation sur une peau noire repose sur des soins dermo-cosmétiques, des soins dépigmentants voire des actes dermatologiques.
Attention, certains traitements à visée éclaircissante ne doivent pas être utilisés sans avis médical. En particulier, les dermocorticoïdes habituellement utilisés dans le traitement de l’eczéma ou du psoriasis ne doivent pas être détournés de leur usage sous peine d’entrainer des effets secondaires tels qu’un amincissement de la peau ou des troubles de la cicatrisation.

Retour en haut