Les soins qui changent votre quotidien

Qu’est-ce que la dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique, ou dermatite séborrhéique, est une maladie fréquente de la peau et du cuir chevelu. Il s’agit d’une pathologie bénigne et sans gravité mais pouvant s’avérer gênante et impacter fortement la qualité de vie du fait de ses manifestations. Elle se caractérise par des plaques rouges recouvertes de pellicules blanches ou jaunâtres sur des zones où la peau et le cuir chevelu sont gras.
 

Les zones atteintes par la dermite séborrhéique

Les lésions se développent dans les zones dites « grasses » de la peau, là où la sécrétion de sébum est la plus importante. Les zones les plus touchées sont le cuir chevelu, le sillon entre le nez et les joues (aussi appelé sillon nasogénien) mais aussi les sourcils et l’espace les séparant, ou encore le torse. Chez un même patient, la dermatite séborrhéique ne se limite pas toujours à une seule zone et peut atteindre plusieurs localisations.

Dermite séborrhéique du cuir chevelu

La dermite séborrhéique du cuir chevelu est la forme la plus répandue de la maladie. Dans 95% des cas (1) de dermite séborrhéique, le cuir chevelu est touché, seul ou associé à d’autre localisations (visage, torse, …).
Elle se caractérise par un état desquamatif diffus, avec la présence de pellicules grasses, jaunâtres, collantes sur les cheveux, souvent associées à un excès de sébum, un érythème ou rougeurs et des démangeaisons très intenses. Mais elles peuvent aussi se manifester par des pellicules simples sur le cuir chevelu.

Dermatite séborrhéique du visage

La dermatite séborrhéique sur le visage est la forme la plus évocatrice de l’affection. Elle est moins répandue que la dermatite séborrhéique du cuir chevelu (95% des cas (1)) mais le visage est tout de même atteint dans plus de 60% des cas (1) de dermatite séborrhéique. Les squames ou petites plaques de peau, plus ou moins importantes sur le visage, sont grasses et parfois croûteuses. Sur le visage, les démangeaisons sont moins fortes que sur le cuir chevelu.

Dermite séborrhéique du torse

La dermatite séborrhéique du torse est nettement moins fréquente que la dermatite séborrhéique du visage (60% des cas (1)) ou du cuir chevelu (95% des cas (1)), elle concerne environ 30% des cas de la maladie (1). Elle provoque des plaques rouges et squameuses au milieu du thorax et plus rarement du dos.

Diagnostic différentiel de la dermatite séborrhéique

Les manifestations visibles de cette maladie suffisent au médecin pour poser le diagnostic. Néanmoins, dans certains cas, les lésions peuvent s’apparenter au psoriasis, à l’eczéma, ou à la rosacée.
Il est donc parfois difficile de faire la différence entre ces trois pathologies :
 
  • L’eczéma se manifeste par des plaques rouges avec des vésicules (boursouflure contenant un liquide clair) et des démangeaisons très intenses associées à une sécheresse cutanée. La différence entre un eczéma et une dermatite séborrhéique est parfois difficile à établir. C’est en général la localisation des lésions qui permet de distinguer les deux pathologies. Les lésions d’eczéma débordent largement des zones dites « grasses » et se situent généralement au niveau du pli des articulations (coudes, genoux, …).
  • Le psoriasis se caractérise par des lésions érythémato-squameuses. Psoriasis ou dermatite séborrhéique? pas toujours évident de les distinguer.Les lésions du psoriasis sont plus sèches, plus épaisses, mieux délimitées, plus érythémateuses et se situe majoritairement sur les zones de frottement type coudes, genoux, tibias, sacrum,…. Concernant le visage, la distinction sera plus difficile, on parle alors de sébo-psoriasis.
  • La rosacée, d’origine vasculaire, se caractérise par des rougeurs chroniques au niveau du nez, des joues et parfois au niveau du menton et du front. Ces symptômes peuvent s’accompagner de sensations de picotement. Les lésions induites par la rosacée peuvent parfois s’apparenter à des lésions de dermatite séborrhéique, mais une caractéristique permettra de les différencier : l’absence de squames en surface.

Dermatite séborrhéique du nourrisson

Lorsque la dermatite séborrhéique concerne le nourrisson, on parle alors de croûtes de lait. Elle survient dès les premières semaines de vie. Comme la dermatite séborrhéique de l’adulte, elle est due entre autres à une levure du genre Malassezia qui se développe en quantité excessive sur la peau de certains bébés.
Il existe trois types d’atteintes :
  • Une atteinte du cuir chevelu
  • Une atteinte du siège
  • Des lésions des plis cutanés
 
Chez le nourrisson, il est préconisé d’utiliser des produits spécifiques adaptés pour traiter les croûtes de lait.

Source:
(1)Misery L. Dermatite séborrhéique. EMC - AKOS Traité de Médecine. (2011), pp. 1-5

Nos routines de soin

Ma routine
Anti-pellicules DS

Action les pellicules grasses associées a des démangeaisons

Voir cette routine > Anti-pellicules DS > Voir ma routine >

Ma routine
Anti-rougeurs et squames DS visage et corps

Action apaisante sur la peau irritée et squameuse

Voir cette routine > Anti-rougeurs et squames DS visage et corps > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >