Les soins qui changent votre quotidien

Les croûtes de lait chez l’adulte

Le terme croûtes de lait désigne la dermite séborrhéique du nourrisson. Chez l’adulte, on ne parle donc pas de croûtes de lait mais de dermite ou dermatite séborrhéique

La dermite séborrhéique, une pathologie fréquente

La dermite séborrhéique est une pathologie fréquente, elle atteint 3 % de la population. Il s’agit d’une maladie bénigne mais chronique qui évolue par poussée. Elle est sans gravité mais peut s’avérer gênante et impacter fortement la qualité de vie. 

Chez l’adulte, la dermite séborrhéique atteint dans 95% des cas le cuir chevelu, c’est pour cela que l’on peut parfois entendre parler de croûtes de lait chez l’adulte du fait de la ressemblance des lésions avec celle du nourrisson. Contrairement aux croûtes de lait chez l’enfant qui atteignent surtout les cheveux, chez l’adulte le visage est également touché dans deux tiers des cas. 

Les lésions se développent dans les zones grasses de la peau, là où la sécrétion de sébum est la plus importante ; comme le cuir chevelu, le sillon entre le nez et les joues mais aussi les sourcils et l’espace les séparant, ou encore le torse. 

Les causes de la dermite séborrhéique chez l’adulte

L’origine de la dermite séborrhéique reste encore à ce jour inconnue, cependant trois éléments en causes ont clairement été identifiés : une hyper séborrhée, c’est à dire un excès de sébum à la surface de la peau, la prolifération des levures du genre Malassezia, naturellement présentes à la surface de la peau, et une inflammation. 
Cette levure est à l’origine des plaques rouges car c’est elle qui déclenche une réaction inflammatoire spécifique, se traduisant par une rougeur, et un renouvellement accéléré des cellules du cuir chevelu et de la peau, provoquant alors ces petites squames blanches ou jaunes en surface, appelées à tort croûtes de lait chez l’adulte.
Les poussées de dermite séborrhéique peuvent être déclenchées par de nombreux facteurs comme le stress, une fatigue, la consommation d’alcool et de tabac par exemple.

Sa prise en charge aujourd’hui reste uniquement symptomatique, il n’existe pas de traitement permettant de guérir de la dermatite séborrhéique. Néanmoins, les traitements symptomatiques sont très efficaces et permettent d’espacer les récidives dans le temps. 

Nos routines de soin

Ma routine
Contre les croûtes de lait

Action sur le visage et le cuir chevelu du nourrisson (dès 3 mois)

Voir cette routine > Contre les croûtes de lait > Voir ma routine >
Voir toutes les routines de soin >