L’alopécie cicatricielle

L’alopécie cicatricielle est une forme d’alopécie localisée. Elle est causée par une inflammation du cuir chevelu ou peut être d'origine accidentelle, secondaire à un traumatisme, une brûlure, ou encore une radiothérapie du cuir chevelu. C’est une chute de cheveux qui est malheureusement définitive, et seuls des implants de cheveux ou des techniques de camouflage peuvent corriger le problème.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Qu'est-ce qu'une alopécie cicatricielle ?

L’alopécie cicatricielle est une alopécie localisée caractérisée par une destruction irréversible des follicules pileux sur la zone touchée.

Les causes d’une alopécie cicatricielle sont multiples :

  • Elle peut être secondaire à une pathologie inflammatoire du cuir chevelu, qu’elle soit liée à une infection (bactérienne, virale ou par des champignons microscopiques), ou la conséquence d’une pathologie inflammatoire plus générale de la peau (dermatose). 
  • Des accidents, de type traumatismes ou brûlures, peuvent être à l'origine d’une alopécie cicatricielle du cuir chevelu
  • Une radiothérapie de la tête et du coup réalisée dans le cadre du traitement d’un cancer provoque une alopécie cicatricielle chez certains patients.

Les symptômes de l'alopécie cicatricielle

L’alopécie cicatricielle est caractérisée par l’apparition d’une zone de peau cicatricielle, d’aspect lisse et brillant, sur laquelle aucun cheveu ne repousse. Sa forme et sa taille varient en fonction de la cause de l’alopécie cicatricielle.

Contrairement à l’alopécie androgénétique, l’alopécie cicatricielle ne passe pas par une phase de miniaturisation progressive des cheveux. 

Une forme spécifique d’alopécie cicatricielle est fréquente chez les femmes afro-américaines : il s’agit de l’alopécie cicatricielle centrale centrifuge. Son origine reste difficile à expliquer. Les pratiques de soins capillaires des cheveux crépus avec tressages répétés, tissages, et applications de produits de défrisage, semblent être des facteurs déclenchants. L’alopécie apparaît de façon caractéristique sur le dessus de la tête et elle progresse de façon symétrique et centrifuge (d’où son nom).

Comment reconnaître une alopécie cicatricielle ?

L’alopécie cicatricielle se caractérise par une perte des cheveux sur une ou plusieurs zones du cuir chevelu, plus ou moins importantes selon la cause et de formes variées.

Des plaques rouges sont retrouvées sur le cuir chevelu dans le cas d’une origine inflammatoire. Le follicule pileux est détruit et remplacé par une cicatrice fibreuse, ce qui confère à la peau un aspect lisse et brillant.

L’alopécie cicatricielle centrale centrifuge a la même répartition que l’alopécie androgénétique féminine. L'absence de cheveux miniaturisés et d’orifices de follicule pileux sur la zone alopécique permet d’orienter le diagnostic.

Le traitement d'une alopécie cicatricielle

Si l’inflammation est diagnostiquée et traitée rapidement, une repousse partielle peut être obtenue dans les meilleurs cas.

Quand l’inflammation est trop importante ou lorsque l’origine est accidentelle, la greffe de cheveux reste la seule option de traitement permettant de retrouver des cheveux sur la zone touchée par l’alopécie cicatricielle. Un critère important pour la faisabilité de cette greffe est que la zone donneuse des implants, au niveau du cou, ait été épargnée par l’alopécie cicatricielle.  L’implantation de cheveux permet de corriger l’alopécie définitivement et avec un aspect naturel.

Les techniques de camouflage, comme le port de perruque, bandeau, turban ou encore la pigmentation par micro-tatouage semi-permanent, sont également des options intéressantes pour surmonter l’alopécie cicatricielle et améliorer la qualité de vie.

Retour en haut