Syphilis secondaire et chute de cheveux

La syphilis est une infection sexuellement transmissible, très ancienne mais toujours d’actualité. Elle est liée à une bactérie prénommée Treponema pallidum ou tréponème pâle. La chute de cheveux est un des symptômes qui peut être observé lors de l’évolution de la maladie. Quelles sont ses caractéristiques ? Comment la prendre en charge ? On fait le point.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

La chute de cheveu, symptôme de la syphilis secondaire

La syphilis est une des causes de chute de cheveux localisée.
Cette maladie infectieuse très contagieuse comporte 4 stades progressifs :

  • La syphilis primaire :  un ulcère (chancre) se forme à l’endroit où la bactérie est entrée dans l’organisme (parties génitales, anus). Très contagieux, il peut passer inaperçu selon l’endroit où il se trouve car il n’est pas douloureux.
  • La syphilis secondaire : si la forme primaire n’est pas traitée, la forme secondaire se développe. La bactérie se dissémine dans tout l’organisme par le sang et provoque l’apparition d’une éruption cutanée, notamment au niveau des mains et des pieds. C’est à ce stade que peut aussi apparaître une alopécie en plaque. La chute de cheveux de la syphilis n’est pas caractéristique, elle peut être confondue avec un autre type de chute de cheveux en plaques, comme la pelade de cheveux. Cela complique le diagnostic. De plus, ces symptômes sont fluctuants : ils disparaissent spontanément sans traitement en quelques semaines et peuvent réapparaître puis disparaître à nouveau pendant 1 ou 2 ans.
  • La syphilis sérologique précoce : phase pendant laquelle il n'existe plus aucun symptôme.
  • La syphilis tertiaire : sans traitement, des lésions plus graves se développent chez certaines personnes touchées, avec des atteintes du cerveau, des os, du cœur ou du système nerveux.

Quel traitement pour une perte de cheveux due à la syphilis ?

Le traitement de la chute de cheveux de la syphilis secondaire passe par le traitement de la cause principale, c’est-à-dire l’infection bactérienne. Dès que le diagnostic de syphilis est établi, un traitement antibiotique par injection de pénicilline ou de doxycycline. Les cheveux repousseront ensuite complètement en 3 à 6 mois.

Retour en haut