DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

Le prurit gravidique ou démangeaisons de grossesse

DU_SENSINOL_ROUTINE_HEADER

La grossesse est une période tout à fait particulière dans la vie d’une femme, faite de grands bonheurs, et parfois aussi de certains désagréments. Au niveau cutané, la future maman présente souvent un prurit, qui se définit comme une sensation désagréable conduisant au besoin de se gratter. L’origine des démangeaisons de grossesse est très variable. Une consultation s’impose dans tous les cas car certaines formes de prurit de grossesse traduisent une maladie pouvant avoir des conséquences sur l’enfant à naître. C’est le cas notamment de la cholestase gravidique.

DU_HOME-PAGE_VISUEL-DERMATOLOGIST_BASE_HEADER 960x584

Sommaire

Qu'est-ce que le prurit de grossesse ? 

Le prurit de grossesse s’appelle aussi prurit gestationnel, prurit gravidique ou encore prurit de la femme enceinte. Il s’agit tout simplement d’un prurit présent au cours de la grossesse. 

Le prurit de grossesse peut apparaître au tout début de la grossesse ou plus tardivement, généralement au cours du 3ème trimestre en cas d’éruption polymorphe de la grossesse ou de cholastase gravidique. Les démangeaisons pendant la grossesse sont gênantes au quotidien, parfois même sources d’insomnie.

Les localisations des démangeaisons de grossesse peuvent varier. La femme enceinte a souvent le ventre qui gratte mais pas seulement. Le prurit de grossesse peut toucher l’ensemble du corps. 

La cause des démangeaisons est très variée :

  • Tout d’abord, il y a tous les prurits “classiques” d'origine dermatologique comme l’eczéma, le psoriasis, les piqûres d’insecte, la gale...
  • Ensuite, il faut savoir que la grossesse entraine des modifications au niveau de la peau qui la rendent plus sèche et plus sensible, d’où l’apparition d’un prurit de grossesse, parfois dès les premiers mois. Avoir le ventre qui gratte pendant la grossesse est également très courant car la peau subit des modifications et s’étire considérablement surtout à cet endroit. En cas de démangeaisons du ventre pendant la grossesse, penser à appliquer une crème hydratante et calmante quotidiennement. 
  • L’éruption polymorphe de la grossesse est une maladie de peau qui apparait uniquement au cours de la grossesse, et plus précisément à la fin de la première grossesse. Il s’agit de plaques rouges qui apparaissent d’abord sur le ventre et qui démangent beaucoup. Le traitement repose sur des crèmes à la cortisone voire des anti-histaminiques par voie orale. L’éruption polymorphe de grossesse est totalement bénigne pour la femme enceinte et son futur bébé, et non contagieuse. 
  • Enfin, certains prurits de grossesse ne sont pas d’origine cutanée mais ont une cause hépatique, rénale, thyroïdienne ou encore hématologique. C’est le cas de la cholestase gravidique, qui s’accompagne de démangeaisons en fin de grossesse

Comment la cholestase gravidique apparait ? 

La cholestase gravidique est la plus courante des maladies hépatiques survenant pendant la grossesse.

En fin de grossesse, la cholestase gravidique associe un prurit intense à des perturbations biologiques telles que la hausse des acides biliaires et des enzymes hépatiques appelées transaminases. Fort heureusement, ces signes cliniques et biologiques de la cholestase gravidique sont réversibles après l’accouchement. Quant au prurit, il touche d’abord les mains et les pieds mais peut s’étendre au reste du corps. 

La cholestase gravidique n’a pas de conséquence néfaste sur la mère, mis à part des démangeaisons de grossesse qui l’empêchent parfois de dormir. En revanche, la cholestase gravidique peut avoir des conséquences délétères sur le fœtus et c’est ce qui en fait toute la gravité. En effet, la cholestase gravidique augmente le risque de mort fœtale in utero, mais aussi de prématurité et de détresse respiratoire à la naissance. Il est donc essentiel d’aller consulter en cas de prurit de grossesse.

Comment soulager une cholestase gravidique ? 

En cas de cholestase gravidique, la femme enceinte bénéficie d’un suivi rapproché. Le médecin lui prescrit un traitement oral qui va permettre d’atténuer le prurit de grossesse et d’améliorer les résultats biologiques. 
En parallèle, quelques règles simples d’hygiène et de soin permettent de soulager le prurit de grossesse au quotidien :

  • Se laver avec un savon surgras, un syndet ou une huile lavante sans parfum ni substance irritante.
  • Appliquer quotidiennement une crème anti-démangeaisons, et renouveler l’application si besoin, notamment la nuit.
  • Porter des vêtements confortables en matières naturelles et respirantes comme le lin ou le coton.
Retour en haut